Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

Quelques explications s'imposent

Nous concevons très bien que certains parmi vous se posent des questions et n'y comprennent plus grand chose.  En effet, notre dernière newsletter a été publiée aux environs du 15 du mois, ce qui ne correspondait pas à notre fréquence habituelle de diffusion.  D'autre part, la date précédente était également décalée.  A présent, nous avons du retard et nous annonçons des perturbations.  Ca fait beaucoup !

Dans un premier temps, les choses sont en fait extrêmement simples.  Le premier décalage découle simplement des fêtes et notamment de la Noël (nous n'allions pas vous souhaiter Un Joyeux Noël... à la Nouvelle Année !  Le second découle d'une volonté de recaler la chronologie avec une ligne cohérente d'informations.  Seulement voilà, on ne peut pas prévoir les... imprévus !

Et il se fait que, tout récemment, nous avons dû intervenir en catastrophe dans un cas très interpellant (lire : du surnaturel au CERPI ?)  Cependant, entre temps, nous nous occupions de faire transiter par la Bulgarie une vidéo en allemand en vue d'une traduction en français, nous examinions (toujours en même temps) une situation très complexe, influençant particulièrement l'une de nos enquêtes profondes (voir le fameux ranch de l'Utah) que nous avons publié en zone privée pour, d'une part ne pas nuire à notre propre enquête et d'autre part ne pas nuire à une conférence qui nous avait été annoncée via L'Académie française d'Ufologie.  Alors que nous trouvions les spécialistes réellement compétents pour s'occuper du volet parallèle de la première affaire, nous envisagions également les suites d'une troisième tout en tenant à l'oeil les évolutions et les corrélations particulièrement d'une quatrième sur la deuxième.

Et - toujours en même temps - alors que, conformément à ce qui avait été annoncé par notre Président, nous comprenions que le CERPI devait s'armer afin de lutter contre une redoutable adversité qui ne tardera pas à se manifester cette année même, le précité prenait les directives radicales afin d'apporter les modifications techniques et informatiques qui s'imposaient à notre Centre.

Concrètement, cela signifie qu'à partir du 8 de ce mois de février, le site pourrait être temporairement inaccessible et/ou que les réactualisations ne pourraient plus être assurées.  La messagerie pourrait aussi ne plus fonctionner et l'adresse email principale être également modifiée au même titre que nos numéros de téléphone.  Par contre, par la suite les travaux Internet devraient être très considérablement plus rapides (Ils étaient déjà très performants mais l'informatique évolue aussi très vite et nous avons besoin de ressources hyper-gloutonnes) et la téléphonie acquérera des capacités internationales époustouflantes.  Il nous sera par exemple possible de téléphoner aux Etats-Unis, gratuitement, mais également dans la plupart des autres pays du monde entier.  Nous ne pouvons pas tout vous révéler mais il est évident que tout est accompli pour augmenter de manière très appréciable nos possibilités techniques.  A cela, notre Président annonce : "Lorsque l'on s'attaque à un porte-avions, il vaut mieux disposer d'autre chose que d'une péniche !"

L'image nous semble très claire et cela passe évidemment par certains inconvénients dont nous vous prions de bien vouloir nous excuser.