Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

L'électricité et l'au-delà, un bon ménage ?

Royaume-au-dela-EdisonUn grand questionnement que voilà ! Comme suite à une lecture que je conseille faisant état des recherches de Thomas Edison afin de communiquer avec les défunts, j’avais le désir de poursuivre sur le terrain de la transcommunication instrumentale.

https://www.amazon.fr/royaume-lau-del%C3%A0-Pr%C3%A9c%C3%A9d%C3%A9-Machines-n%C3%A9crophoniques/dp/2841373142

NDLR (AJOUT 04/08/17) : voir aussi à ce propos (Thomas A. Edison - Bert Reese) le document pdf disponible en cliquant ici. Ce document est issu des Annales des Sciences Psychiques vs 1916.  Consulter à partir de la page 77 du document.  Mais attention, cela correspond à la page 82/205 du PDF !  Merci de bien vouloir nous avertir dans le cas où ce document deviendrait inaccessible)

A ce sujet, je conseille les livres de Sylvie Joubert, Docteur en sociologie à la Sorbonne, grande expérimentatrice de TCI ouvrant des voies de réflexion à d’autres disciplines.

Par hasard, ou grâce au destin, ou, ou… le sujet s’est offert à moi d’une manière plus globale, comme s’il s’était ouvert face à une demande personnelle inconsciente. Comme quoi, tout vient à point à qui sait attendre.  Mais bon, c’est quand même incroyable !

C’est l’occasion ici de vous présenter rapidement et chronologiquement trois livres qui se sont présentés sur mon chemin et qui m’ont relativement bien rassasié.  

Je n’en reste pas moins avide de poursuivre, peut-être que l’un d’entre vous désirerait échanger, voir expérimenter ? La porte est totalement ouverte.

Décembre 2016. Je prends une correspondance en gare de Liège Palais en direction d’Herstal. Rentrant dans une des voitures du train, je me rabats sur un exemplaire chiffonné mais néanmoins lisible du Métro.  J’y découvre une critique d’un livre qui d’emblée me séduit.

https://www.amazon.fr/cri-Nicolas-Beuglet/dp/2845638205

Le-criLe Cri de Nicolas BEUGLET… Oui c’est bien son nom, il fallait l’inventer !

Un EXCELLENT premier livre sur le sujet mais je n’étais pas encore conscient du voyage que j’avais, il me semble, amorcé.

Ce roman est un thriller où le surnaturel côtoie des faits s’étant réellement passés entre les années 50 et 70.  On y découvre si ce n’est déjà fait, le choquant projet MK-ULTRA développé par la CIA qui tentait de développer grâce à des cobayes humains sans distinction (oui, oui, ils l’ont fait !) des techniques de manipulation mentale.

L’auteur y ajoute, avec justesse, la composante « surnaturelle » liée à l’au-delà dans une intrigue très bien ficelée à la « Dan Brown », Nicolas Beuglet étant scénariste de métier.  

Sans dévoiler l’intrigue, on y parle d’une machine capable de mesurer ce qu'il y a après la mort.  Vraiment, un super livre !

Le mois de décembre rime avec les fêtes de fin d’année et voilà que ma sœur, sachant mon intérêt pour un King (pas Elvis mais un autre) m’offre ce livre.

https://www.amazon.fr/Revival-Stephen-King/dp/2253083178/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1499248387&sr=1-1&keywords=revival

Revival0001Toujours des machines mais on y ajoute entre 10 et 20 millions de volts, bref la force des orages.  

Grâce à cette force de la nature, qu’y a-t-il de l’autre côté ?  

Ça, je vous laisse le découvrir si vous avez le temps…

Le temps, le temps, le temps...

Je pense que vous en aurez besoin pour terminer cette œuvre qui n’est pas forcément la plus mauvaise mais que c’est lent ! Que c’est long avant d’arriver à une fin impressionnante et salutaire.  Bref, un livre à faire mourir d’ennui le plus lent des plus lents arthropodes n’ayant jamais foulé le sol de notre planète.  Si ce n’était pas un King (pas Elvis donc), j’aurais jeté ce livre aux oubliettes bien avant de l’avoir terminé.

Voir aussi notre article (ndlr)

Par la suite, me promenant dans les allées d’un grand magasin, voilà que je tombe sur un auteur de notre temps que j’affectionne puisqu’il est tout simplement génial (c’est un avis personnel), Monsieur Didier Van Cauwelaert.

Au-dela-de-l-impossible

Pourquoi je le trouve génial ? Parce qu’il est un auteur connu et reconnu qui s’intéresse et qui parle de surnaturel, tout simplement !  

A l’instar de Victor Hugo, il ne n’est pas enfermé dans de grandes certitudes en osant publiquement s’ouvrir sur autre chose.  Entre-autres grâce à ses relations, il apporte un éclairage éclairé (c’est joli non ?) au plus grand nombre.  

On pourra toujours discuter de son œuvre ou de sa méthodologie mais j’apprécie sa contribution au surnaturel, voilà pourquoi je le trouve génialissime et courageux aussi.
Donc, je tombe sur ce livre :

https://www.amazon.fr/Au-del%C3%A0-limpossible-Didier-VAN-CAUWELAERT/dp/2259248381/ref=sr_1_3?s=books&ie=UTF8&qid=1499249274&sr=1-3&keywords=didier+van+cauwelaert

La-conscience-intuitive-extraneuronaleN’allons pas par quatre chemins, cet ouvrage est vraiment très bien.  Par l’intermédiaire de médiums dont la veuve de Michel Delpech, l’auteur entre en contact avec Albert Einstein et Nikola Tesla !

Leurs révélations vont être soumises au regard de relations de l’auteur… Un livre scientifique mais parfaitement compréhensible réellement passionnant !

Finalement ces trois lectures et particulièrement la dernière me laissent avec de grandes nouvelles questions :

« Comment outrepasser notre conscience analytique cérébrale afin de se connecter à une éventuelle conscience collective délocalisée ?
En sommes-nous tous capables ?
Les défunts y sont-ils conscients ou ne sont-ils que des rémanences ou les deux ? »


La lecture suivante n’attend que moi entre mes cultures potagères qui, il faut le dire, poussent à merveille cette année :

https://www.amazon.fr/conscience-intuitive-extraneuronale-r%C3%A9volutionnaire-d%C3%A9sormais/dp/281321387X/ref=pd_sim_14_1?_encoding=UTF8&psc=1&refRID=1FJZNT3PE8BA5N25P5CF

Je poursuivrai donc mes prospections avec le travail du docteur Jean-Jacques Charbonier qui, étant sorti d’un triste engluement généralisé, fait partie des scientifiques les plus importants de notre temps puisqu’ils répondent à cette citation de George Bernard Shaw que j’aime sortir à tout-va :

« L'homme raisonnable s'adapte au monde. Celui qui est déraisonnable persiste à vouloir adapter le monde à lui-même. Aussi tout progrès dépend de l'homme déraisonnable. »


Benjamin