Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

Epicure (Le Soir)

Epicure0001dejaluNous poursuivons donc la collection du journal "Le Soir" - apprendre à philosopher - avec, cette fois Epicure.  Seulement voilà, nous formulons en même temps notre deuxième bémol à cette collection jusqu'ici excellente : nous avons découvert quelques pages dans lesquelles la maison d'éditions a dû rencontrer une pénurie d'encre, ou un autre problème de ce genre, toujours est-il que certaines des pages en question étaient bien pâles et même parfois à la limite de la lisibilité.

Nous nous en formaliserons pas, peut-être ne s'agissait-il que d'un accident isolé.  D'autant que le reste était comme d'habitude, c'est-à-dire très intéressant (nous avons fait la connaissance d'un personnage qui va bien au-delà de sa réputation réductionniste d'épicurien - avec ce que cela représente souvent de limité chez les non-connaisseurs - et même un atomiste avant l'heure !

Nous avons "visité" son "jardin" avec ses habitudes et ses principes, lesquels méritent d'être pris en considération, même et peut-être surtout dans notre société consumériste.

Voyons à présent la 4è de couverture...

4è de couverture

Epicure est le parangon d'une deoctrine philosophique de recherche du bonheur ; un bonheur auquel on accédait par la limitation des plaisirs et la sérénité de l'âme.  Il mit à mal les conventions sociales de son époque en reniant l'importance de la richesse et en critiquant les inégalités sociales ainsi que l'esclavage.  Plus qu'une école philosophique, son Jardin consistait en une communauté égalitaire dans laquelle chacun, sans exception, était le bienvenu.

NB : la mention "copyright" sur l'image de la couverture du livre "Epicure" de la collection du journal "Le Soir" ne concerne nullement notre copyright, bien sûr !  Dans le cas présent, il s'agit simplement d'une disposition relayée par un procédé standard afin d'éviter le hotlinking avec propagation (dissémination) abusive.