Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

Hegel - Le Soir

Hegel0001

encours

La bibliothèque du CERPI comprend des milliers de livres.  Tous ne sont pas répertoriés dans la page d'index.  Nous suivons toujours la collection du journal "Le Soir" : "Apprendre à philosopher", que nous apprécions d'ailleurs.  Nous avons aimé cette contribution à Hegel, en dépit de sa complexité. 

4è de couverture

Hegel fut le dernier grand philosophe à tenter de systématiser la totalité du savoir de son époque.  Ce faisant, il eut recours à un nouvel outil intellectuel, la dialectique.  Ce concept concevait la réalité comme un processus en constante évolution, résultant d'un conflit entre forces opposées.  Témoignant d'une conception particulière du progrès, il marqua également l'idée que le philosophe se faisait de l'histoire, qui cessant d'être une succession hasardeuse d'événements, devenait la marche de l'humanité vers son objectif : la liberté.  Considéré, de son vivant, comme le philosophe le plus important d'Allemagne, Hegel donna naissance à une nouvelle manière de philosopher.

L'avis du CERPI

Hegel est un auteur, philosophe, difficile mais très important.  En témoigne par exemple son ouvrage : "La science de la logique", lequel présente un intérêt certain dans le cadre de nos préoccupations.  Nous avons remarqué les nombreuses influences et/ou détours utiles à la compréhension du travail de l'auteur.  Dans la première partie du livre, on parle d'ailleurs presque plus de philosophes-tiers que de Hegel lui-même, un rappel utile pour certains, un encombrement pour les initiés.  Mais la collection est claire à ce sujet : "apprendre à philosopher" !  Donc...  Mais citons des exemples :  

On en revient à Kant (critique de la raison pure), on traite bien sûr de la dialectique, un sujet abordé également par d'autres avec la pierre d'achoppement qui veut que les termes philosophiques soient souvent "à part" et nécessitent bien souvent l'usage d'un dictionnaire de philosophie, mais aussi que les diverses terminologies employées peuvent être spécifiques à leurs auteurs respectifs, etc.  La causalité y est également abordée d'une manière parfois surprenante et apparemment contraire aux principes sceptiques, ou utilisés par ceux-ci.  Beaucoup se contredisant ou émettant des objections sur les même sujets, on finit par ne plus très bien savoir où se trouve la réalité, sinon qu'il faut persévérer à la rechercher et à condition de savoir exactement de quoi il s'agit par définition (pour Hegel, la vérité est la liberté.  Mais cela pose évidemment question.)  En conclusion, nous avons bien l'impression que l'on nous oriente ou peut-être plutôt que l'on nous invite à cogiter, sur base des prémisses évoquées, sur la manière d'investiguer, de réfléchir à la manière de déterminer la nature de ce que l'on cherche.  Bon.  c'était quoi encore, la question ? aurait-on presque envie de dire en guise de boutade !

Il est impératif, avec Hegel, de se pencher sur la dialectique.

Hegel ne peut que très difficilement se résumer à quelques mots.  C'est un auteur indubitablement à étudier, à réfléchir et à méditer, qui vaut non seulement pour le lecteur lambda et ses connaissanceds générales mais également pour nos enquêteurs.


Bernard Bourgeois : la science de la logique 1 par urbain_glandier



Bernard Bourgeois : la science de la logique 2 par urbain_glandier

Voir aussi : la page Wikipédia concernant Hegel (bien plus étoffée que la nôtre !).


NB : la mention "copyright" sur l'image de la couverture du livre "Hegel" de la collection du journal "Le Soir" ne concerne nullement notre copyright, bien sûr !  Dans le cas présent, il s'agit simplement d'une disposition relayée par un procédé standard afin d'éviter le hotlinking avec propagation (dissémination) abusive.