Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

Les thanatonautes

thanatonautesIl arrive, en parcourant la bibliothèque du CERPI (une mine d'or !) que l'on tombe, par hasard (et pas rasé arait dit Gainsbourg...) sur une perle qui n'attendait d'être lue "que" depuis des années.  C'est le cas pour le livre de Bernard Werber, que l'on ne présente plus (Les fourmis, demain les chats, etc.), "Les Thanatonautes" qui, disons-le tout de suite : nous a plu et que nous conseillons vivement à tous les étourdis comme nous qui devraient combler cette lacune au plus vite.

Vous l'aurez compris, le livre n'est pas récent.  Il date de 1994 (Albin Michel).  Mais il n'a pas pris une ride.  C'est assez facile à comprendre lorsque l'on sait que le sujet touche à une préccupation de tout un chacun :  que devient-on après la mort ?  Qu'est-ce qu'il y a après, s'il y a quelque chose ?  Et chacun sait, depuis Raymond Moody, qu'il pourrait bien y avoir... mais quoi au juste ?  Car, en effet, on dispose bien de documents testimoniaux (le tunnel, la lumière, la sortie de son corps avec des perceptions parfois ahurissantes, du moins dans les expériences de mort imminente, ou de mort cliniquement déclarée mais dont la "victime" s'en est néanmoins sortie) mais...

Quant à l'expérimentation systématique, l'exploration de l'autre-monde, sa description scrupuleuse, etc.  c'est évidemment une autre histoire !  Et c'est ce qui nous attend dans ce livre qui, faut-il tout de même le préciser, est une oeuvre aux limites de la science-fiction et du fantastique et, avant tout, c'est un roman.  Ce n'est donc pas d'une réalité absolue dont on parle ici, hélas.  Ce serait trop beau ! 

Mais c'est un roman qui vaut au moins pour le style (très facile à lire !), rempli d'humour, de situations tantôt graves, tantôt cocasses (mais sait-on encore vraiment se situer lorsque plus rien n'a vraiment d'importance en fonction de l'évolution des découvertes ?).  Nous oserions dire que c'est un texte très "vivant", qui parle de la mort, dans lequel pratiquement toutes les religions en prennent pour leur grade sans vraiment froisser, où les réflexions philosophiques ou à méditer ne manquent pas.  C'est un livre "plein", très agréable à découvrir malgré son apparence de morbidité.  En découvrant les arcanes de la découverte du monde d'après et de ce qui le compose (rempli de surprises !) on procède également, sans le vouloir vraiment peut-être mais en tous cas on y arrive, à une étude comportementale, psychologique, sociétale, et nous pourrions en ajouter pas mal.

Fidèles à nos habitudes, nous n'allons pas spoiler, mais si vous désirez tout savoir, voici un lien : 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Thanatonautes  Attention !  Vous n'êtes pas obligés de tout lire et donc de connaître la fin avant le début, tout en apprenant malgré tout certaines choses.  Par exemple, qu'une partie du récit a été écrite en écriture automatique.  Autant savoir !

Un petit détour par les activités du CERPi s'impose toutefois avant d'aller plus loin.  Il se fait en effet que notre brave Oncle Edmond s'est mis en tête d'imiter les thanatonautes dont il est ici question ou tout du moins de suggérer au groupement de procéder, de facto, à ce genre d'expériences, notamment sous hypnose !  Que voilà un beau projet, pour le moins ambitieux et pas complètement irréalisable.  Certaines objections s'imposent toutefois car, on s'en doute, les volontaires pour les morts imminentes ne risquent pas de se bousculer au portillon !  Dans le livre, ce sont d'abord des prisonniers qui sont mis à contribution (avec leur consentement) mais alors que ces derniers ne disposent que du choix de moisir dans leur trou, dans des conditions de vie très peu réjouissantes, ou de tenter l'expérience et d'être graciés (du moins s'ils en réchappent !)  Or, il se fait que les premiers volontaires passent de vie à trépas.  Le genre de trépas tout à fait irréversible et définitif...  Secondo, si nous disposons bien de personnes à même de réaliser des expériences d'hypnose tout à fait valables, on ne se situe plus alors tout à fait dans le même domaine (même s'il est intéressant)  car, bien sûr, entre hypnose et EMI, il y a une différence !

C'est que nous n'avons pas vraiment envie de voir notre staff disparaître et de procéder à autant de funérailles.  Il conviendra donc d'étudier le sujet, avec soin faut-il le dire ? Et, pour être francs, nous ne sommes pas vraiment pressés...

Et avant de vous laisser à votre lecture, il nous faudra dire un mot de la récupération cinématographique qui a été faite de ce livre.  Alias : "L'expérience interdite".  Si nous parlons de récupération, c'est précisément parce que cela n'en est pas une !  En effet, contrairement à ce que certains peuent imaginer, Bernard Werber a pu s'inspirer du film mais pas le contraire puisque le film lui était antérieur.  Il aborde le même sujet, il existe de nombreux parallèles, mais cela se limite à cela et le film met beaucoup plus l'accent sur les retombées fantastiques et effrayantes de ces expériences.  Si bien que l'on peut voir le film et lire le livre sans perdre son temps.  Question de goûts.  Mais vous aurez été avertis.  Bon !  Allez... un petit coup de trailer(s) ?

Voici pour la version 2017 :

Et voici pour 1991 (en anglais, désolés pour les non anglophones)...