Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

L'homme invisible

homme-invisible"L'homme invisible" est le titre d'un roman de science-fiction de Herbert George Wells qui est devenu un très grand classique du genre.  Après avoir été l'auteur de "La Burlesque équipée du cycliste" (1896) Wells sort donc son grand succès (1897) qui précédera "La guerre des mondes", histoire d'enfoncer le clou et d'asseoir sa notoriété dans le domaine.

L'histoire est à présent bien connue : Le savant Griffin, après quinze ans de recherches et des dépenses qui l'ont ruiné, invente une formule pour devenir invisible.  Après avoir fait l'expérience sur le chat de sa voisine, il décide d'expérimenter la formule sur lui-même, notamment pour fuir ses créanciers. Il devient alors totalement invisible, et sombre progressivement dans la folie.  En effet, profitant de cette invisibilité, il commence par se laisser aller à de menus larcins en pillant les boutiques plutôt qu'acheter les produits, puis en volant les particuliers.  S'enfonçant de plus en plus dans la délinquance, il finit par se sentir invincible et tue en toute impunité.  Tenant une petite ville sous sa coupe, il affiche alors des messages proclamant qu'il est le maître des lieux et que sur son fief s'arrête l'autorité de la Reine.  Les habitants finissent par l'attraper en jouant sur l'effet de masse, puis le lynchent.

Ce livre a connu de nombreuses rééditions et adaptations et le petit écran comme le grand leur ont fait écho. Vous trouverez ci-dessous une version complète anglophone dans la première conception de l'idée.

Pour la petite histoire, il faut citer une adaptation qui en étonnera plus d'un en considérant l'imagination dont l'auteur faisait preuve d'habitude, il s'agit de "Le secret de Wilhelm Storitz" par un certain... Jules Verne !  Ce livre, qui figure également de longue date dans la bibliothèque du CERPI, traite cependant son sujet différemment, si bien que l'on ne puisse aucunement parler de plagiat.  A dix-neuf jours près, ce titre sonne le décès de Jules Verne et il existe toute une histoire annexe concernant cette particularité littéraire, dont vous pourrez prendre connaissance en cliquant sur le lien.

L'oeuvre de Wells introduit un thème qui est devenu cher à la science-fiction, celui de l'invisibilité.  On le retrouve chez Harry Potter, dans Merlin l'Enchanteur, etc. mais il constitue aussi un sujet d'études de la part du monde scientifique non seulement "parce que c'est fascinant" en soi et évidemment potentiellement très utile mais également par la sphère militaire pour laquelle les applications sont évidentes.  A la suite de la vidéo anglophone sur l'homme invisible, vous trouverez des reportages sur cet aspect des choses.