Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

Rousseau (Le Soir)

Rousseau0001dejaluToujours à la suite de la collection "apprendre à philosopher" du journal "Le Soir", nous trouvons l'ouvrage consacré à Jean-Jacques Rousseau.  Inutile de dire que nous poursuivons cette collection avec le plus grand plaisir.  Sinon, bien évidemment, nous y mettrions un terme et donc ce n'est pas le cas...

Disons-le tout de suite, nous ne savions rien ou pas grand chose sur ce personnage, si ce n'est qu'il était très connu.  Tout aussi franchement, nous avons découvert sa vie, ses pensées, sa philosophie, ses idées, ses déboires aussi - puisqu'il faut bien le dire - en nous identifiant quelque peu à cette célébrité.  Non pour sa gloire, certes - voilà qui serait bien prétentieux ! - mais pour certaines de ses idées : l'homme est bon par nature.  C'est la société que le corrompt".  De là, évidemment, partent une multitude d'autres idées et de ramifications, d'applications possibles, etc. et autant de discussions car on n'est pas obligés d'adhérer à tout.
Plus compliquée est sa position vis-à-vis de la pédagogie, position difficile à tenir pour qui a abandonné ses cinq enfants ! 
Le comportement du sujet est également critiquable, un être apparemment plaisant et doux mais probablement devenu, avec le temps et les expériences, paranoïaque, en tous cas extrêmement susceptible ; en un mot, disons : infréquentable.  En témoignent ses brouilles nombreuses même avec ses meilleurs amis et les mieux intentionnés.

Cet ouvrage de la collection est l'un de ceux qui nous a le plus plu jusqu'ici.  Mais c'est toujours une question de goûts...

4è de couverture

Rousseau fut le penseur éclairé le plus critique au regard de l'éducation.  Allant à l'encontre des idées défendues par ses pairs, il rejeta l'idée selon laquelle le progrès améliorait les conditions de vie des hommes bons par nature et finalement corrompus par la société.  C'est sur ces bases qu'il développa sa pensée politique et sociale nourrie par les principes de liberté, d'égalité et de souveraineté populaire qui inspirèrent les théoriciens des révolutions nord-américaine et française, et le consacrèrent comme le père de la démocratie moderne.

NB : la mention "copyright" sur l'image de la couverture du livre "Rousseau" de la collection du journal "Le Soir" ne concerne nullement notre copyright, bien sûr !  Dans le cas présent, il s'agit simplement d'une disposition relayée par un procédé standard afin d'éviter le hotlinking avec propagation (dissémination) abusive.