Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

Eveil à la sociologie des orbes

dejalu

Sylvie_Joubert_ORBES_C1"Le Monde de Peter - éveil à la sociologie des orbes", tel est le titre du livre (avec 1 CD-ROM) de Sylvie Joubert, de l'Académie d'Ufologie.

Certes, au CERPI, le domaine des orbes, on connaît !  On connaît notamment pour plusieurs polémiques que le sujet a suscitées en milieu inter-associatif, pour certains "coups de gueule" du patron, pour quelques enquêtes aussi, qui malgré une position officielle bien tranchée, laissaient planer ce sempiternel doute qui ne permet jamais de tourner la page définitivement.  On connaît aussi parce que le fondateur du CERPI y a consacré un chapitre de son livre: "Les phénomènes Inexpliqués en Belgique" (bien que le sujet soit loin de se limiter à notre petit pays !)  Dès lors, on pouvait se demander si l'acquisition de ce livre de Sylvie Joubert ne constituait par une étrange volte-face.  Nous avons voulu en savoir plus auprès de notre Président et voici ce qu'il nous a répondu :

"Vous savez, je pourrais me contenter de vous répondre qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent jamais d'avis.  Ce serait manquer d'originalité.  Je pourrais aussi plagier von Neumann et prétendre que toute déclaration par trop définitive dans le domaine scientifique risquerait de paraître ridicule cinq ans plus tard.  Mais puisqu'il me faut formuler une réponse personnelle, j'évoquerai plusieurs points.

D'une part, par définition notre groupement se réclame d'une approche scientifique et ne peut donc se permettre de revendiquer des positions qui paraîtraient abracadabrantes, mais il présente aussi des dispositions à l'ouverture d'esprit, laquelle doit certes demeurer prudente.  D'autre part, certaines recherches que nous avons menées dans des maisons prétendues "hantées" ont donné lieu à des observations assez étonnantes.  Elles ne constituent toujours que des exceptions mais nous devons en tenir compte, principalement si l'on se rappelle les paroles d'un ami hélas trop tôt disparu qui expliquaient cette position apparemment étrange dans laquelle le tiers ne devrait pas toujours être exclu, conformément à notre paradigme actuel, mais bien inclus.

Je sais, cela semble contradictoire à la manière parfois très ferme avec laquelle j'ai traité le sujet des orbes, mais en fait ma position n'a pas changé, elle s'est seulement quelque peu nuancée à la lumière des études que j'ai réalisées ces dernières années, notamment dans des domaines que le CERPI n'avait pas encore abordés jusque là.

Somme toute, je ne fais qu'explorer certaines nouvelles pistes dans un but d'exhaustivité maximale.  Si je devais acquérir la preuve de ce que je me suis trompé - ce qui n'est pas encore le cas pour l'instant - ce serait à moi d'avoir le courage de le reconnaître.  C'est le moment de se rappeler que nous avons aussi toujours évoqué un très faible pourcentage de possibilités dans lesquelles la règle générale pourrait ne pas être observée.  Permettez-moi donc d'étudier ce pourcentage restant.  Je vous invite à prendre connaissance de la petite vidéo de présentation que l'auteure a bien voulu me communiquer.  De cette manière, vous verrez que ses propos ne sont guère différents des miens, empreints de bon sens et pleinement dignes d'attention de notre part.  Je félicite donc Sylvie Joubert pour son travail et la remercie d'avoir ainsi, indirectement, participé à notre étude.  D'ailleurs, Sylvie Joubert n'est pas n'importe qui, ce n'est pas "la première venue" puisque non seulement elle fait partie de l'Académie d'Ufologie" mais, en plus, elle est docteur en sociologie de l'Université René Descartes/Sorbonne depuis 1989. Ce n'est pas rien.  Ca méritait d'être dit.  Voilà...