Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

Le paradoxe de Fermi - conférence

Obregane-conferenceC'est toujours un grand moment, pour un Président d'association, lorsque l'on constate que les choses tournent sans vous !  C'est un début de postérité qui commence ou la relève qui s'installe.  Il était temps !  Voilà sans doute ce que devait se dire M. Vanbockestal en voyant l'affiche qui annonçait la conférence de Jérémie Obrégane, membre du CERPI, qui présentait une conférence sur le paradoxe de Fermi.  Un bon sujet, assurément.

Il y avait juste un petit "hic".  C'est que ledit conférencier n'était pas connu parmi les membres du CERPI !  Qu'était-ce donc encore que ce lézard qui s'annonçait dans les rangs du groupement ?

Renseignements pris auprès de Marianne, le conférencier faisait bien partie du CERPI et pas seulement de ce dernier.  Il s'agissait d'un astronome qui n'en était pas à son coup d'essai en matière de conférence et qui appartenait aussi à OVNIS-investigations.  Ce faisant, il était dans le sillage de têtes bien connues telles que Daniel Robin ou Philippe Guillemant, excusez du peu comme l'aurait dit un certain Giltay...  Fort bien !  Mais alors, où se situait la solution de l'énigme ?

Obregane-assistanceTout simplement, Jérémie était inscrit au CERPI sous un pseudonyme et, vérifications faites, tout était bien en ordre.  Le boss contacta d'ailleurs Jérémie par téléphone avant la conférence et tout était désormais très clair.  Il était clair aussi qu'il serait présent, le 13 février 2016, au restaurant Le Basilix à Koekelberg, afin d'assister à la présentation de son ouaille.

Belle surprise aussi de constater que la salle de conférence, bien arrangée pour la circonstance (avec une estrade s'il vous plaît !), était bien garnie, pour ne pas dire qu'elle était pleine comme un oeuf.  Avant de commencer, c'était déjà un succès de foule.

En première partie, Jérémie Obrégane s'est employé à resituer l'être humain par rapport à l'univers, quant aux proportions, aux distances, etc. une belle leçon d'humilité : nous sommes tout petits, autant dire insignifiants !  Il a également expliqué le fonctionnement de notre système solaire et livré les considérations d'usage en matière d'astronomie et plus précisément d'exobiologie, la partie de l'astrophysique la plus proche de l'ufologie.  Pour certains, il était assez difficile de suivre le niveau de scientificité du conférencier, mais le détour était le bienvenu afin de situer le sujet.
Obregane-brochette-cerpiens-1La deuxième partie, purement ufologique celle-là, présentait le paradoxe de Fermi à proprement parler, avec sa fameuse question "Où sont-ils ?"

Jérémie présentait sa conférence sur le mode convivial en acceptant que les spectateurs l'interrompent au fur et à mesure pour lui poser leurs questions.  Cela permit de rebondir, notamment sur le principe d'anthropocentrisme du paradoxe en question, entre autres.  Cela dit, cela contribua aussi à dissiper quelque peu les échanges.  L'équilibre n'est pas toujours facile à trouver. Mais tout ceci demeura très convenable.

Il nous mit l'eau à la bouche en évoquant le sujet du temps et de l'espace-temps qu'il allait développer lors d'une autre conférence.  Mais s'il tient parole nous en aurons bientôt un résumé.  Mais notre conférencier allait sous-entendre plusieurs points dans la lignée des propos de Philippe Guillemant, si bien qu'on l'attendait au tournant (pour le meilleur et le meilleur !)  De manière un peu frustrante, cela resta sous-entendu mais Jérémie nous a promis de développer prochainement, tout comme il conviendra de le faire pour cette fameuse tirade importantissime dans le contexte : "les ET ne sont pas encore sur Terre (dans le postulat de Fermi) parce qu'ils doivent négocier l'impact de leur visite sur la conscience des témoins".  La phrase était lancée, il ne restait plus qu'à méditer et à attendre, à moins que certains ne s'emploient à l'étudier d'office, ce que nous serions bien prêts à parier !

Obregane-brochette-cerpiens-2Après un bon repas pris au resto Le Basilix, irréprochable comme à l'accoutumée, cette conférence ponctuait une excellente après-midi passée dans une bonne ambiance.  Il ne restait plus qu'à procéder aux photos traditionnelles, sur lesquelles on a pu remarquer de belles brochettes de cerpiens (on distingue sur la photo ci-contre Gilbert, M. Vanbockestal - le patron du CERPI venu en tenue décontractée - Jérémie Obrégane, Marianne et Philippe.)  
Une autre façon de voir les choses : les anciens qui encadrent la nouvelle génération ou bien le CERPI nouvelle vague encadré par ses vétérans...

Ci-contre : une autre brochette de cerpiens avec Monique et Freddy, le président du CERPI (de dos) et sa blonde épouse.  Ils sont en compagnie de Nadine, qui avait beaucoup à dire en matière de phénomènes mystérieux et surtout de médiumnité.

Décidément, une bien sympathique escapade !

Et notre Président s'avouait très satisfait de la prestation de son "Man in Black" de service, qui accepte l'humour (bienvenue au club !) et que nous remercions au passage.


A l'usage de qui se reconnaîtra (et ce n'est pas Jérémie) : les neutrinos n'ont pas dépassé la vitesse de la lumière.  Il y a eu erreur de mesure.  Le dépassement tant espéré n'a pas eu lieu et prétendre le contraire est faire preuve de méconnaissance ou  de conspirationnisme.


Voici maintenant les vidéos de la conférence :

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.