Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

Les phénomènes inexpliqués en Belgique (conférence)

600COMPTE-RENDU DU Repas - conférence du 14/12/12

"Superbe!", c'est le mot qu'a utilisé Thierry Rhodan pour qualifier le repas-conférence, organisé par La Porte du Temps, partenaire du CERPI, qui se tenait ce vendredi 14 décembre 2012 à Anderlecht.

"j'ai appris beaucoup de choses", commentait Marianne, la sympathique organisatrice sur place, laquelle s'occupait également de la technique.  "Très intéressant", ajoutait Robert qui - effectivement - s'est montré passionné par les sujets évoqués en cette occasion: "Les Phénomènes Inexpliqués en Belgique", que présentait lui-même l'auteur du livre portant ce titre. 

Et les autres commentaires flatteurs de fuser de toutes parts au terme de cette prestation du Fondateur du CERPI, Michel Vanbockestal, que Kronos, Président de LPT, avait présenté comme un "orateur hors pair".

Seulement voilà, une telle présentation, certes élogieuse, doit aussi se mériter et l'on ne reproduit pas forcément à chaque fois la même performance que lors des 7è journées de l'Extraordinaire qui avaient eu lieu en 2010, au Dynastie, à Laeken.  Pourtant, ici, le leader du CERPI a réussi la prouesse de faire mieux encore, face à une assistance d'abord assez dissipée, puis complètement médusée, ensorcelée, conquise et subjuguée par les révélations ahurissantes qu'elle recevait en pleine figure!

Le big Boss ne cessa en effet de surprendre, de prendre à contre-pied, de dévoiler les facettes obscures des choses de l'inexpliqué que nous vivons, parfois au quotidien, dans notre petit pays.  C'est de main de maître qu'il démontra toute la force et la profondeur des enquêtes de son groupement, menées par des gens honnêtes, leur objectivité aussi et surtout leur efficacité!

Car, assurément, il a démontré, de manière catégorique et indiscutable que ce que l'on nous assène parfois sur nos petits écrans, au cours d'émissions télévisées, présentées par de soi-disant professionnels de l'information, était bien souvent dénaturé et très éloigné de la "vérité vraie"!  A n'en pas douter, certaines chaînes télévisées se rendent responsables d'une désinformation coupable, avec la complicité d'individus sans scrupules qui, dévorés de honte, devraient s'envoler vite fait dans leur hélicoptère personnel et filer précipitamment de la Principauté des milliardaires vers l'Antarctique !  C'est vrai que si certains journalistes avaient été présents, ils n'auraient pas aimé... Oh non!  Ils n'auraient pas aimé que l'on démonte ainsi, systématiquement, leur "beau travail" (que nous mettons entre guillemets et les guillemets ont leur importance!) pour expliquer ce qui se tramait derrière l'une des plus belles supercheries belges du siècle.  Mais là où l'on s'attendait à voir régner en maître le scepticisme devenu de bon aloi, bien que ce dernier ait été respecté sur toute la ligne, la surprise venait de la conclusion finale qui se situait aux portes de la standing ovation.

conference 141212_marianneC'est sûr que dans cette conférence du CERPI, organisée par La Porte du Temps, les horloges ont été remises à l'heure.  Bien sûr, il a fallu du temps pour arriver à ce résultat magistral mais, c'est le cas de le dire, si la réponse était quelque peu tardive et donc ne venait pas du tac au tac, du moins la tactique n'était pas du toc!  Désormais aussi, on sait qui est ou n'est pas toc-toc!  Et l'on flanque des claques à toute la clique!

Sur l'établissement: "La tribune"

Très bien!  Rien à redire.  Accueil sympathique, repas irréprochables et démocratiques, service impeccable.  Nous conseillons!  Pour rappel, il s'agissait de l'établissement "La Tribune", 189 rue Wayez, à Anderlecht, que nous remercions vivement.

Nous voyons ci-contre, une photo où figurent M. Vanbockestal, notre conférencier et Marianne Leitao, l'organisatrice "sur place", puisque La Porte du Temps est un organisme français.

POINTS FORTS DE LA CONFérence

D'emblée, le Fondateur du CERPI captait l'attention générale au moyen d'une vidéo de présentation de son groupement sur une musique endiablée.  Il étonnait aussi par le dynamisme de sa conférence (qui aurait pu dire qu'il était debout depuis 2h47 du matin, relevant de sérieux problèmes de santé encore bien présents et ayant déjà participé à une autre réunion dans la journée?) et en laissant aux personnes présentes la liberté de choisir leurs sujets, en y répondant directement avec brio, tout en démontrant que les enquêtes du CERPI sont bien ficelées, qu'elles sont réellement menées à fond et qu'il est rare que la vérité lui échappe, même lorsque celle-ci est particulièrement bien dissimulée.  Ainsi, pour couronner la soirée et donner le coup de grâce à une assemblée qui quitterait la salle avec des étoiles dans les yeux, il n'hésita pas à revenir sur le sujet qui lui avait vallu d'être à la risée des sceptiques, des trompés et des ignorants - mais il y apporta aussi toutes les rectifications qui s'imposaient, ce qui lui vallu les applaudissements de son auditoire, lequel n'en croyait pas ses oreilles!

Rarement orateur aura réussi à se montrer aussi percutant dans la démonstration de la validité de ses arguments.  Rien n'avait été laissé au hasard: il n'y avait aucune équivoque possible. Chaque argument faisait mouche, implacablement, jusque dans le moindre détail. Rendant hommage, en filigrane de cette conférence, à un grand Monsieur hélas trop tôt décédé: Jean-Marie Tesmoingt, qui a été l'un des grands artisans de cette réussite avec le professeur de physique Giovanni Cosentino, sans oublier le professeur émérite Jean Dierkens dont la collaboration a été précieuse et à une panoplie d'anciens gendarmes ou de policiers qui, eux aussi, s'étaient sentis très frustrés d'une sombre prestation télévisée, M. Vanbockestal rétablissait la Vérité.  N'en déplaise à ceux qui se plaisent à laisser croire qu'ils en sont les gardiens et ne font que désinformer hypocritement la population.