Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

Emissions RLI (années 80)

Dans les années 80, M. Vanbockestal n'était pas encore président du CERPI.  A cette époque, il occupait la fonction de secrétaire-général.  Mais le départ de la plupart des membres de l'initial GESO, qui pour ses études, qui pour sa famille, qui suite à un grave accident, avait placé le groupe sous l'éteignoir.  Après des succès prometteurs, il sombrait progressivement dans l'oubli.

Mais à aucun moment celui qui allait devenir de leader de l'une des associations les plus en vue dans le domaine des phénomènes inexpliqués ne se découragea ni n'abandonna l'étude en question.  Même si - forcément - il ne pouvait pas grand chose, seul.

Sous la houlette d'une radio locale amateur, dans la petite ville de Lessines, il anima cependant de nombreuses émissions consacrées à l'étrange en Belgique et ailleurs.  Intitulée "Bizarrement vôtre", cette émission se déroulait le vendredi soir, entre 22h et minuit (l'heure du crime, l'heure des fantômes!), sur les ondes de RLI (Radio Lessines Inter).

Au bout d'un certain temps, il dut cependant abandonner ces diffusions en raison de ses impératifs professionnels.  Il était alors agent de surveillance dans un complexe industriel et prestait de nuit, ce qui était incompatible avec ses heures d'émission.  Dans un premier temps, toutefois, il tenta d'assurer malgré tout ces émissions grâce à des enregistrements préalables réalisés en studio.  Mais cela devint rapidement incomfortable car cela faisait plus que doubler ses heures de prestations en diminuant d'autant celles de récupération et de vie sociale.  Pour ne rien arranger, certaines brouilles survinrent entre la direction et lui que compliquèrent encore de vives discussions à propos de l'émission patoisante du dimanche matin - qui connaissait un grand succès (cette émission fut notamment animée par le truculent "Pèpère Jules")  Ce fut la rupture.

Ultérieurement, RLI fut reprise par Radio Nostalgie qui l'absorba purement et simplement par la suite après la nouvelle réglementation sur les radios libres.   Cet épisode de la vie du GESO-CERPI est généralement restée inconnue, sauf pour des centaines, voire des milliers de lessinois qui appréciaient leur "rocker au coeur d'or" également surnommé "le barbu à la barbe fleurie" (car à l'époque, il était barbu !), une époque où le gaillard, qui n'avait pas encore trente ans, écumait aussi les chapiteaux où se produisaient des vedettes de la chanson et où il évoluait dans le service d'ordre, afin de "raisonner les fauteurs de troubles", une métaphore que chacun traduira facilement...

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

L'un des indicatifs radio de l'animateur était celui-ci...