Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

La photo mystère

e-32Comme la plupart d'entre vous, il nous arrive de fouiner sur le Net - au petit bonheur - et d'y trouver des bizarreries.  En fait, ce n'est pas ce qui manque.  La photo ci-contre en fait partie.  Elle n'est pas de nous et émane du site accessible en cliquant ici.  Vous pouvez le consulter, cela ne changera rien à l'affaire qui nous concerne. 

En fait, il y a "un twist dans l'explication de la bizarrerie introuvable d'une photo" comme nous allons vous l'expliquer, mais pas tout de suite !  Tout d'abord, il conviendrait de vous laisser chercher un peu, de mettre vos neurones à contribution : un excellent exercice d'observation, de réflexion et de concusion...

Une photo à propos de laquelle personne n'arrive à trouver ce qui cloche !

Ca, c'est le titre de la page, un peu raccoleur mais soit !  C'est de bonne guerre et ce n'est pas le problème.   Il est déjà faux parce que nous avons trouvé, sans tricher, mais vous n'êtes pas obligés de nous croire !

Pourtant nous n'avons pas vu tout de suite ce qui n'allait pas et, effectivement, nous avons aussi cherché dans le background (arrière-plan).  Pourquoi ?  Peut-être parce qu'il paraissait trop évident que l'on tentait de nous inciter à regarder la femme.
Et vous ?  Arrivez-vous à trouver la bizarrerie sur cette photo ? 
(Peut-être connaissez-vous déjà cette photo et donc aussi la réponse.  Ce n'est pas grave, lisez tout de même la suite !)

Bon.  On ne va pas y passer la nuit !  Nous espérons que nos enquêteurs ont tous trouvé la (bonne) réponse.  Et quelle est-elle ?

Alors, si vous regardez bien la photo, vous arriverez à la même conclusion que celle se trouvant dans le site d'origine.  A savoir que cette demoiselle aurait six doigts (dont un en bouche !) 
Hé oui !  En effet, à part le doigt se trouvant dans sa bouche, on en distingue encore quatre, repliés.  Au total, cela fait dont bien cinq.  Pourtant, une main se compose de cinq doigt dont un pouce !  Comme ce dernier n'est pas visible sur la photo, on conclut que la demoiselle présente une main avec six doigts !  C'est de la logique, bon sang !

Cependant, réfléchissez un peu plus, ou un peu mieux.  Car si la conclusion exprimée comme telle semble parfaitement logique, elle n'est pas non plus inattaquable.  Alors, ça y est, vous avez trouvé ?

L'explication du CERPI

Incontestablement, la bizarrerie réside bien dans la main de cette demoiselle (ou dame).  La conclusion du site original, qui est en même temps l'explication de l'énigme (dans un premier temps) est : cette fille a six doigts !
Nous, au CERPI, nous ne nous contentons pas des apparences ni mêmes des conclusions aprioristiques, y compris lorsque celles-ci semblent logiques.  Car la logique employée n'est pas toujours la bonne, ou pas toujours absolument exacte.
En effet, ce que l'on nous présente semble laisser supposer que cette demoiselle aurait six doigts.  Mais on ne peut le poser en tant qu'affirmation que si c'est bien le cas.  Or, il se fait que, nous - des mains à six doigts - a priori, ça nous gêne un peu !  On ne fait en réalité que nous laisser extrapoler que puisqu'elle doit avoir un pouce (comme tout le monde), le total nous amène forcément à six.  Or, elle pourrait aussi ne pas avoir de pouce !  D'accord, ce serait bizarre, mais serait-ce plus bizarre qu'avoir une main à six doigts ?  Dans ce cas, elle aurait cinq doigts comme tout le monde (à chaque main, n'oublions pas !) sauf qu'elle n'aurait pas de pouce !
Toutefois, si l'on regarde attentivement la photo, on remarque un petit morceau de chair qui dépasse, entre ce qui devrait être l'index (en bouche) et le doigt suivant.  Le voilà donc ce fameux pouce !
Mais STOP !  Est-ce bien d'un pouce dont il s'agit ?  La logique nous le dicte, mais il pourrait également s'agir d'un effet d'optique et il nous est en fait difficile de nous prononcer vu que la photo est en noir et blanc et que l'on ne perçoit pas bien le contraste.  Donc, la logique nous pousse à prétendre qu'elle dispose bien d'un pouce - comme tout le monde - peu visible sur la photo mais "déductible" a priori et donc, conclusion finale : elle a six doigts !

La conclusion correcte attendue par le CERPI est la suivante : la photo nous propose une main qui semble disposer de six doigts.  En fait, on n'en sait rien et deux possibilités se présentent : ou bien il s'agit d'un cas de polydactylie, un "phénomène" réel et relativement fréquent (1.7 cas pour mille tout de même !) - c'est là qu'il fallait chercher un peu - ou bien il s'agit d'un photomontage avec un doigt additionnel surchargé (par Photoshop, par exemple).  Pour la petite histoire, on a remarqué des personnes qui présentaient la remarquable particularité d'être dotés de 8 doigts à chaque main et de 4 à 5 doigts supplémentaires à chaque pied, ou encore 12 doigts et douze orteils !  Ce qui choque donc sur la photo, à condition de pouvoir le remarquer, c'est le nombre de doigts (supposé de 6), mais ce n'est nullement une impossibilité ni forcément un fake.  Mais cela pourrait aussi être un fake.  La conclusion proposée par le site original, exprimée comme telle, était donc peut-être hâtive sur un plan restreint.  Nous allons voir qu'elle est globalement très fausse !

En effet, quelque part on nous "force" à admettre qu'elle ait 6 doigts par extrapolation sur le pouce.  Ce à quoi nous répondrions que nous sommes tout à fait autorisés à supposer qu'elle ait bien deux mains et donc "bien plus" que six doigts, par extrapolation sur le fait bien connu des deux mains par personne.  Et encore : nous n'avons même pas parlé des pieds !
En finale, cette fille semble avoir plus de cinq doigts à une main, elle en a peut-être six - mais peut-être pas - à cette même main.  Somme toute, il est hautement probable que cette fille dispose de trois autres membres dont nous ignorons tout sur le nombre de doigts.  Elle a donc peut-être bien 10 doigts aux mains et aux pieds mais peut-être aussi plus (ou moins - car c'est aussi possible si, par exemple - elle a été amputée).  Il existe donc de très nombreuses possibilités, mais la plus probable reste qu'elle n'en n'ait pas seulement cinq.  Ou six, d'ailleurs.  Bref, la réponse que l'on nous propose comme solution de l'énigme est, logiquement parlant, la moins probable.  L'énigme elle-même est orientée de manière à forcer les erreurs et à oublier les évidences !

Il ne faut donc pas obéir aux apparences... au doigt et à l'oeil !