Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

Avertissement aux Ufologues, mais pas que...

Disons-le tout de suite afin d'éviter les crises de parano : nos renseignements proviennent de source médiumnique et méritent donc d'être relativisés.  Ils concernent surtout les ufologues, mais pas exclusivement :  tout le monde est potentiellement concerné, pour d'autres raisons - ou les mêmes (c'est assez compliqué, avouons-le !)  Le problème, c'est que la source médiumnique n'est pas la seule et se trouve confirmée par d'autres biais qu'il ne nous appartient pas de révéler.  Il est d'ailleurs parfaitement possible non pas de s'assurer de la véracité de ce que nous allons avancer mais bien de la lire entre les lignes en consultant par exemple certains médias alternatifs.

Les ufologues devraient particulièrement se méfier de la sécurité de leurs appareils informatiques au sens large (ordinateurs fixes ou portables, tablettes, smartphones, etc.), lesquels devraient subir (si ce n'est déjà fait !) des attaques "pirates" (en fait d'agences spécialisées).  Celles-ci ne se solderaient pas (ou très peu) par des problèmes techniques (cela a pourtant été notre cas - mais le lien est impossible à établir) mais bien par la prise de connaissance à distance des contenus informatifs et personnels des mémoires stockées (fichiers enregistrés en Word, PDF, pages Web, Excel, etc.) tout autant que les données personnelles (historiques, localisations, contacts, etc.) tout ceci étant à prendre au sens large.  Les choses se passent toujours à l'insu des intéressés et ne nécessitent aucune intervention de leur part.  Il ne s'agit donc pas à proprement parler d'une prise de contrôle des appareils (tout continue généralement à fonctionner normalement) mais d'un vol des données avec accès permanent.  Des postes pourraient donc aussi se trouver "zombifiés".

Pourquoi ?

En gros, mais exprimé de manière schématique, certaines agences se fourniraient en renseignements globaux qu'ils analyseraient en fonction de leurs besoins et intérêts.  Ceux-ci seraient alors récupérables ultérieurement à des fins diverses, non encore clairement définies mais redoutables.  Les préjudices alors subis ne seraient pas forcément individuellement perçus mais pourraient faire l'objet d'opérations plus globales.  Il nous est difficile de nous montrer plus précis dans l'état actuel des choses car le sujet est compliqué à débroussailler - notamment au vu de la situation mondiale actuelle (attaques cybernétiques, intenses activités d'espionnage, obsolescence programmée, conflits divers, etc.)  Les ufologues seraient particulièrement concernés dans la mesure où leurs recherches ou connaissances, éventuellement spécifiques, pourraient toucher directement ou indirectement d'autres opérations exercées en coulisses, aux niveaux militaires, politiques, scientifiques, etc.  Il y a de quoi faire : il s'agirait ni plus ni moins que d'une opération extrêment vaste.

S'en prémunir ?

S'avère particulièrement difficile, éventuellement réservé aux geeks de l'informatique (ne rien espérer des antivirus...) sur le plan courant.  Par contre, on pourrait jouir d'une certaine immunité en évitant au maximum les GAFA, en usant de stratagèmes habiles (messages codés et renouvelés, oubli volontaire du portable à domicile et utilisation de celui d'un tiers, etc.)

Plus vache encore...

Simultanément (ou pas !) l'opération devrait être doublée d'un alter ego se déroulant cette fois sur le plan mental.  Entendez par là que ce ne serait plus nos appareils qui seraient visés mais, vous l'aurez compris, nos cerveaux !  Sur ce point, nous sommes bien obligés d'avouer notre ignorance totale des procédés qui seraient utilisés.  Mais si les choses se confirment, cela a évidemment de quoi effrayer.  A tout hasard, nous ferons remarquer que plusieurs des nôtres, se trouvant pourtant complètement dans l'ignorance de ce que nous avançons ici, semblent avoir subi des sortes d'attaques psychologiques plus ou moins prononcées.  C'est-à-dire qu'ils jouissent toujours de la totalité de leurs facultés mentales, tout est redevenu parfaitement normal, mais ils ont connu des périodes d'absence (courts missing times, périodes de confusion plus ou moins prononcées, pertes de mémoire, désordres divers...)  Ces attaques s'avèrent évidemment dangereuses au volant, mais aucune n'a provoqué d'accident jusqu'ici.  Les choses semblent redevenues parfaitement normales partout.

D'autres choses encore

Il est ici indiqué de signaler que le médium en question nous est bien connu.  Son cursus est éloquent.  Nous n'entrerons pas dans les détails afin de ne pas le compromettre mais ses lieu et date de naissance ne sont pas innocents, il est pourtant pratiquement inculte en matière d'ufologie mais se trouve capable de citer, sans trop savoir de quoi il parle, des événements ufologiques majeurs avec des détails parfois étonnants connus seulement de rares personnes.  Etrangement, lorsqu'il se confie à nous il prétend qu'une force inconnue (indéfinissable) semble vouloir l'empêcher de parler, ce qu'il fait pourtant mais à grand peine (il transpire, il sue, doit fournir des efforts conséquents qui l'épuisent et finissent par le dissuader.  Il patiente alors et revient à la charge, arrivant finalement à son but.)

Nous avons parfois du mal à adhérer à ce qu'il prétend (récupération par des instances militaires de capacités phénoménales développées initialement par les nazis, notamment en matière d'anti-gravité, de potentialités relatives à la lumière, au soleil (sic !) et dans le domaine médical.  Nous pensons en effet avoir démontré à souhait que cette voie n'était guère exploitable et que, tout au plus, certaines idées ont pu germer mais n'ont pas dépassé le stade de projets ou de prototypes.  Nous sommes toutefois étonnés de remarquer, à plusieurs reprises, des rapports assez évidents avec des personnages ayant existé ou existant alors que, ne sachant pas réellement de quoi il parle avec exactitude et commettant parfois de singuliers lapsus, il évoque Von Braun ou Tom Delonge ! Le médium concerné ignore cependant manifestement tout d'un acronyme bien connu des ufologues, n'est absolument pas anglophone, ne dispose pas d'Internet et vit presque en retrait de la société.

Nous le sommes encore plus lorsque l'intéressé nous parle de l'importance et de l'influence des périodes immédiatement pré ou post orageuses, confirmant ainsi des propos qui nous avaient paru grossièrement farfelus de la part d'un ressortissant américain (ou canadien) qui nous avait jadis proposé une vidéo explicative sur le sujet... moyennant finances, ce que nous avions refusé à défaut du moindre argument mettant seulement la puce à l'oreille : on n'achète pas un chat dans un sac !  Cela nous a immédiatement fait penser à cet orage pour le moins bizarre que nous avons récemment vécu (voir l'article) et au terme duquel (mais probablement sans le moindre rapport) nous avons appris la perte d'un F-16 de l'armée belge.  Il y en aurait en réalité eu trois et il semblerait que des éclats ou débris d'un appareil auraient endommagé des autres.  A l'heure où nous écrivons ces lignes, nous tentons de vérifier cette information mais les milieux militaires sont peu loquaces.  Les propos du média cité ici semblent donner raison à cette version. Faut-il d'ailleurs rappeler par la même occasion que nous avons également perçu le bruit de nombreux avions à réaction au moment de l'orage, qui semblaient donc nous survoler.

Pour notre part, désireux de rester rationnels avant tout et peu enclins à céder facilement aux propos médiumniques de ce genre, nous ne portons pas de jugement, ne croyons rien et nous contentons d'étudier... tout en restant très prudents !

Ce qui nous donne froid dans le dos...

Immédiatement après les révélations que nous venons de vous transmettre, d'origine médiumnique rappelons-le (mais pas que...) nous avons rencontré d'autres préoccupations.  Celles-ci nous ont obligé à envoyer un appel de détresse qui n'avait strictement aucun rapport, ni avec les OVNIS ou les extraterrestres mais bien avec des considérations plus terre-à-terre.  Toutefois, ô surprise, les choses allaient se dérouler comme dans un thriller... Au moment même d'envoyer notre premier email de masse, le serveur distant opérait un travail de maintenance et le site était down.  Nos contacts spécialisés confirmaient instantanement la panne.  Dans le même temps, notre opérateur (FAI) rencontrait un bug et la connexion tombait à son tour !  Rien de surnaturel ni d'inexplicable, certes !  Mais tout de même une drôle de coïncidence, assez inquiétante d'ailleurs, ne le cachons pas.  Les choses allaient pourtant rentrer dans l'ordre en relativement peu de temps.  Mais pas pour longtemps.
Pour des raisons évidentes de sécurité, nous n'entrerons pas davantage ici dans les détails, toujours est-il que nous avons remarqué un comportement étrange et cette fois totalement inexplicable de nos ordinateurs.  Cette fois les choses ne se passaient plus à distance, ne dépendaient plus d'instances situées ailleurs : nos appareils étaient bel et bien en panne.  Pas totalement, toutefois.  Le fonctionnement n'a été rétabli que le lendemain, sans aucune explication.  Il existe pourtant bien des semblants d'explications possibles, à défaut d'être très vraisemblables.  Juste de quoi donner un os à rogner, d'entretenir le doute... Un fait est quand même certain : nous avons perdu des dossiers dans l'aventure !

Si notre médium n'a pas raison, en tous cas c'est bien imité...

Mais peut-être nous faisons-nous des idées et tout ceci n'est-il que coïncidences malheureuses.

Il fallait bien dire quelque chose qui convienne aux sceptiques, pour faire dans le "politiquement correct".  Mais nous sommes sceptiques quant à la correction de la politique.