Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

L'ufologie se meurt-elle ?

Comme nous l'avons signalé précédemment, certaines sources (que nous avons mentionnées mais notre tache ne consiste pas - en ce qui nous concerne tout du moins - à abattre nos adversaires !) l'Ufologie serait moribonde, de nombreuses associations auraient déjà fermé leurs portes, la population se désintéresserait des OVNIS et autres extraterrestres notamment parce qu'en dépit de recherches s'échelonnant sur plusieurs décennies on n'aurait toujours pas pu récolter la moindre petite preuve de leur existence, on ne pourrait qu'inlassablement ressasser les mêmes grands événements (Roswell, Rendelsham...) sous prétexte qu'ils resteraient inexpliqués alors qu'ils seraient seulement mal documentés et puis aussi, nombre d'Ufologues auraient même déjà commencé à se rétracter, c'est-à-dire à avouer que, finalement - "il n'y aurait rien" !  Ben voyons !  Pour en pondre de pareilles, il en fallait un fameux !

Disons tout d'abord, revenons un instant sur le caractère soi-disant "moribond" de l'Ufologie.  Il s'agit d'une prétention déjà évoquée dans le livre de Michel Monnerie "Et si les OVNIS n'existaient pas...", qui date de... 1977 !  Au moment où nous écrivons ces lignes, l'Ufologie serait donc moribonde depuis quelques 41 années !  Quelle longue, très longue, agonie, de laquelle il y aurait moyen de rire à gorge déployée, d'autant qu'entre les deux...

entre les deux, il y a eu - par exemple (et seulement par exemple !) une certaine vague belge, avec au minimum 3000 observations, réparties dans la quasi totalité du pays et s'étendant au moins sur deux années.  Entre temps,  on a noté bien d'autres cas, plus retentissants les uns que les autres, on a trouvé d'autres analogies plus que troublantes, jetant une regard nouveau sur la question (affaire de Fatima - Daniel Robin, Gilles Pinon, entre autres...), on a aussi noté la publication d'un certain rapport Cometa que les plus sceptiques feraient bien de lire ou même seulement de prendre connaissance des références (car ce n'était pas l'individu lambda qui écrivait, ni le premier illuminé venu).  On pourrait également citer ces révélations militaires à propos du blocage des silos de missiles, récolter les affirmations - éloquentes s'il en est - de personnalités politiques (également entre autres) et multiplier les exemples à ce sujet pour démontrer non seulement que l'Ufologie a fait son chemin mais aussi qu'elle est vraiment très loin d'être moribonde !  Que l'on ne s'y trompe pas, dans la présente énumération, nous n'avons fait qu'ouvrir le feu et nous sommes très loin d'être à court de munitions !

La population se désintéresserait-elle des OVNIS et des extraterrestres ?  A en juger par la programmation actuelle sur RTL-TVI (ce jeudi 11 octobre 2018 à 20h45 : Resurgence (Independance day II) la station en question ne serait sans doute pas du même avis !  Nous osons croire que tous les youtubeurs ne s'escriment pas en vain lorsqu'ils évoquent le sujet ufologique faute de quoi l'absence de fréquentation aurait dû les dissuader depuis fort longtemps et ce n'est apparemment pas ce que l'on remarque !  Les conférences rendues sur le sujet ne sont pas désertées non plus et si des éditeurs prennent le risque financier de publier des bouquins c'est bien qu'ils estiment que ces derniers seront lus ! 

Et pourtant, force est de constater que les gens lisent de moins en moins (principe hédonistique, la loi du moindre effort : lire, c'est long, il n'y a bien souvent pas (ou peu) d'images, lesquelles seraient de toute manière statiques !  Pauvres de nous qui ne jurons plus que par le multimédia, falsifiable à souhait, plutôt que par l'écrit soumis au comité de lecture...Mais poursuivons : "parce que l'on n'aurait toujours pas trouvé la moindre preuve !" là aussi c'est faux, archi-faux !  Par contre, pour s'en assurer, il convient de lire, vous saisissez ?  Enfin, vous ne pourrez peut-être saisir que si vous l'avez lu...

De nombreuses associations auraient déjà fermé leurs portes ?  Ah bon !  Hé bien, s'il y en a tant que cela, il ne devrait pas être difficile d'en citer.  Or, nous n'en avons pas été avisés.  Mais le cas échéant, nous pourrions comprendre la lassitude de certains face aux grands courants politiquement corrects de scepticisme exacerbé, qui au nom de leur ineffable droiture séculaire, ne peuvent qu'être objectivement vrais.  Or, nous avons déjà démontré (mais il faut lire, c'est vrai !) que certains sceptiques acharnés sont bel et bien impliqués dans de grossiers mensonges dans le cloaque desquels ils se sont trahis !  Par contre, leurs élucubrations fantasmagoriques essentiellement défenderesses du rationnalisme ont été diffusées bien au-delà de nos horizons, afin que nul n'en ignore, sauf que c'était faux !  Joli coup quand même car ces explosions médiatiques subsisteront dans l'esprit des futures générations, au détriment de la vérité, cette même vérité que défendent et protègent les ufologues sérieux (c'est presque un pléonasme) et leurs homologues parapsychologues... N'est-il pas profondément agaçant de constater que ces spécialistes, il est vrai parfois autoproclamés, travaillent bénévolement d'arrache-pied pendant tant d'années à défricher de petits pans de vérités là où des professionnels de l'information, payés (peut-être mal, c'est vrai aussi, mais finalement cela ne serait que justice) pour débiter tant de propos fallacieux ou stupidement critiques et les répandre à la face du monde ?  N'avons-nous pas remarqué que d'aucuns mesuraient l'intelligence de leurs victimes à leurs tatouages, oublieux du QI, des diplômes ou même du travail autodidacte ?

Or quand les médias ne se moquent pas des ufologues, c'est pour mieux se taire là où ils devraient contribuer à l'édification.  Mais apparemment, en matière d'ufologie tout du moins, cela ne semble pas être leur rôle.  Et l'on s'étonnerait que l'information alternative menace les médias main stream ?

L'ufologie ne pourrait qu'inlassablement ressasser certains (rares) événements demeurés inexpliqués, simplement parce que ceux-ci auraient été mal documentés ?  D'une part, l'ufologie ne revient pas systématiquement sur lesdits sujets mais en présente bien de nouveaux, parfois même plus importants encore, mais ils ne sont pas relayés par qui vous savez, de sorte que le grand public se voit obligé d'en prendre connaissance par ses propres moyens, via l'information alternative avec son lot de mise sous caution, de doutes et aussi de fakes.  C'est d'ailleurs parfois à se demander si nombre de fakes sont bien le fait d'illuminés ou bien des heures supplémentaires de certains journalistes ou autres sceptiques ou zététiciens passant leur temps à discréditer par tous les moyens les sphères ufologiques !  Sans doute considérera-ton ces propos comme "complotistes", pourtant nous avons aussi démontré à quel point certains (parfois les mêmes d'ailleurs) pouvaient se montrer sournois en coulisses !  Nous les avons même surpris en train d'avouer qu'ils étaient parfois parfaitement conscients du caractère absolument invraisemblable de certaines choses, mais ils préféreraient mourir plutôt que de le révéler publiquement !
D'autre part, ces événements n'ont en aucun cas été mal documentés.  ils ont au contraire été surabondamment documentés, étudiés et étudiés encore (là ou d'aucuns prétendent honteusement que les ufologues n'étudient rien mais qu'ils savent tout !) mais ils ont fait l'objet de savantes occultations, notamment de la part des autorités militaires et/ou politiques, auxquelles on se demanderait bien quelles institutions pourraient être inféodées et dans quel but... Là aussi on pourrait nous traiter de complotistes, pourtant il est facile au commun des mortels de trouver des cas flagrants dans lesquels ces occultations ont été malgré tout maladroites et se sont sabordées elles-mêmes !   A la différence près que ces couacs émanant de grosses pointures n'entament pas leur notoriété, alors que la moindre faille dans les propos ufologiques est irrémédiablement pointée du doigt et toute l'association mise au pilori !

Les attaques contre l'ufologie ou seulement ses témoins ou même d'une manière plus générale ceux qui pourraient éventuellement croire certaines choses jusqu'à preuve du contraire, sont légions et très fréquentes.  C'est que certaines instances éprouvent apparemment le besoin d'enfoncer le clou, encore et encore.  Tout comme certains persévèrent obtusément dans leurs mensonges.  Citons l'un ou l'autre exemple récent : l'histoire du dimanche : alerte aux soucoupes volantes (quand nous vous disions que ce terme erroné était utilisé - en dépit du bon sens - à tout va... du moment que l'on nironise !)  Les auteurs de cet article n'ont certainement pas lu Jimmy Guieu et "Black out sur les socuoupes volantes" qui date pourtant des années 50 ! Voici un autre mini répertoire de méprises et confusions que seuls des ufologues amateurs se permettraient peut-être au nom de leur manque d'expérience.  C'est navrant de stupidité tant leur premier venu se rendrait bien compte qu'il ne s'agit pas d'OVNIs.

Des ufologues auraient commencé à se rétracter ?  Ben voyons !  Là encore : lesquels ?  En réalité, le monde ufologique devrait être suivi par le monde tout court pour énoncer une grande évidence : le phénomène OVNI est bien réel et mérite d'être étudié sérieusement.

L'Ufologie n'est donc absolument pas moribonde et loin s'en faut !