Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

Le professeur Jean Dierkens

Chers amis du CERPI,

Sachez que c’est avec beaucoup de peine que j’ai appris le décès de Mr Jean Dierkens, docteur en médecine, psychiatre, psychanaliste de formation freudienne.
Né en 1926, il était titulaire de la chaire de psychologie à l’université d’État de Mons et professeur à l’université libre de Bruxelles.
Il publia plusieurs ouvrages dont le dernier fut réalisé avec la collaboration de son épouse : Mme Christine Dierkens-Leclercq. Il s’agit du fameux « Manuel expérimental de parapsychologie. » édité chez Casterman en 1978.
Hélas, ce livre précieux a un grave défaut : c’est la qualité désastreuse de sa reliure, car les feuilles se détachent.  Au fil des années, la disparition de ce livre me semble inévitable.
Quand je me rendrai à Redu (Village du livre.) j’apporterai au relieur qui y travaille divers volumes à restaurer. Je demanderai aussi à cet artisan si il est possible de sauver le manuel du professeur Dierkens.
Je garderai toujours un bien bon souvenir de ce grand homme fort instruit, simple et aimable. C’est lui qui me conseilla de m’inscrire au CERPI.
Il me donna là une bien bonne information.

Oncle Edmond.

Les remarques du CERPI

Eh oui, cher Edmond !  Le disparition de ce brave professeur Dierkens est une perte que nous avons vécue avec beaucoup de peine.  Il y aurait tant de choses à dire pour rendre hommage à ce grand personnage qui nous fut souvent d'un précieux secours.  Pour la petite histoire, nous rappellerons qu'il a également rédigé la préface du livre sur le poltergeist d'Arc-Wattripont, réalisé par M. Vanbockestal, notre président.  Il le fit sans hésitation, à la demande de l'intéressé, et avec le brio qu'on lui connaît.  Depuis l'annonce de son décès - qui n'a été portée que tardivement à notre connaissance, ce qui est assez étrange d'ailleurs, nombreux sont ceux et celles qui ont manifesté leur (con)doléances, partagés entre la douleur de perdre un être si cher et valeureux et la frustration du retard de l'information.  Certains ont même évoqué la mauvaise volonté de certains médias d'évoquer la mémoire de ce Quelqu'un (et non des moindres !) qui était un ardent défenseur du paranormal, tout en restant malgré tout objectif et avec un esprit scientifique.  Nous osons penser, pour notre part, que le professeur Dierkens a su partir selon ses habitudes comportementales : avec discrétion.  La discrétion des Grands Hommes.

La remarque à propos de la reliure est - hélas- parfaitement justifiée : nous l'avons également éprouvée.  Cela n'enlève naturellement rien à la qualité du texte.

On retrouvera ci-dessous le reportage de l'émission Controverse, à laquelle participait Jean Dierkens : 

https://www.dailymotion.com/video/xkrw95