Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

La NASA nous mentirait-elle ? Ben... non !

On le sait désormais depuis longtemps, Internet est riche en canulars de toutes sortes, en hoaxes comme disent les Anglo-saxons.  Pourtant, certains d'entre eux sont parfois tellement bien réalisés qu'ils en deviennent troublants et certains pourraient s'y laisser prendre.  A commencer par les conspirationnistes, bien sûr, notamment dans le cas de cette vidéo intitulée "La NASA nous tromperait-elle" ?

Ce n'est évidemment pas la première fois que la NASA est impliquée par les conspirationnistes.  La problématique de l'alunissage avait déjà fait grand bruit en son temps.  Aujourd'hui, il est question de l'accident de la navette Challenger.  Mais voyez plutôt la vidéo en question et voyez nos explications à la suite...

Alors... les images et les arguments semblent convaincants.  Il y a de quoi se poser des questions.  C'est troublant.  Mais se pose-t-on les bonnes questions ?
Par exemple, pourquoi le commentateur nous parle-t-il de la navette spatiale américaine Challenger 23 (en tout début de document, à 35 secondes) ?  Nous avons vérifié sur la version allemande, cette particularité est respectée.  Plus exactement, la traduction française est conforme à l'original.  Or, cela ne correspond à rien.  Il n'y a aucune référence qui colle avec Challenger.  Le nom réel de la navette en question est Challenger OV-099, pour Orbital Vehicle 099.  Tout au plus peut-on y trouver un rapport avec le nom du bateau qui mesura le fond marin le plus profond du globe (Les fosses Marianne à 10983 m).  Mais nous ne sommes pas vraiment dans le même domaine, ni à la même "hauteur", pas vrai ?
Pourquoi donc avoir ajouté ce détail incorrect dans une vidéo qui se voulait pointue, soucieuse du détail ?

Ensuite, on remarque dans la vidéo que le sujet finit par glisser sur l'alunissage dont nous vous parlions plus haut, des propos clairement conspirationnistes auxquels seuls les fadas croient encore.  Qui pourrait encore prétendre sérieusement aujourd'hui que l'Homme n'aurait pas mis le pied sur la Lune ?  Ben voyons !  C'est évidemment une méthode bien facile pour en venir au thème principal et abusivement généralisateur selon lequel la NASA nous mentirait sur tout !  Mais, dans le cas de la NASA, "tout" ça vraiment vraiment beaucoup de choses et, à vrai dire, un peu (beaucoup) de trop !
Nous voulons bien admettre que la NASA n'ait pas toujours dit toute la vérité et rien que la vérité, nous émettons d'ailleurs parfois dans nos pages certains soupçons issus de notre propre expérience, lesquels pourraient ne pas être isolés.  On a aussi remarqué, dernièrement, que la NASA propageait parfois des informations "nouvelles" sous forme de scoops, alors qu'il ne s'agissait que de réchauffé.  Mais de là à prétendre que l'organisation spatiale américaine détienne le record mondial absolu de l'exhaustivité sur les mensonges, iol y a un pas que nous nous garderons bien de franchir.

D'ailleurs, à partir du moment où des personnes ont trouvé la mort, il nous semble important de conserver le minimum de recul requis, eu égard au respect dû aux victimes.  Que l'on remette leur décès en question n'émouvera sans doute pas les intéressés, mais probablement bien leurs familles.

Parlons donc un peu de ces supposés "ressuscités".  On nous présente des sosies apparemment très crédibles, qui ne se différencient des originaux que par leur vieillissement, mais certains détails trahissent la supercherie.  Par exemple, en ce qui concerne Michael J. Smith. les oreilles du sosie sont nettement plus petites que celles de l'original.  En aurait-il perdu un bout en cours de route ?  Dans la navette, peut-être ?  Ou, bien sûr - nous allions l'oublier - s'agirait-il de chirurgie esthétique ?
Car enfin, si des astronautes avaient dû participer à un vaste complot dans lequel on aurait simulé leur mort, on aurait pu s'attendre à ce qu'ils évoluent de manière plus discrète qu'aux postes bien en vue auxquels certains d'entre eux travaillent.  Ne se serait-on pas arrangé pour les retirer de la circulation, au moins de manière virtuelle ?  L'Oncle Sam peut parfois être balourd, c'est entendu, mais tout de même, à ce point... ? 

Mais alors, s'il devait s'agir d'une ènième vidéo conspirationniste, quel serait le but indirect visé ?

L'un des buts évidents serait de salir la NASA (et par là, peut-être aussi les USA), de tenter de la discréditer et, ici, d'appuyer la thèse du faux alunissage en plus d'une conspiration à propos de Challenger.  Cela appuierait donc des propos déjà tentés.  Puisque l'on généralise tout dans cette vidéo, il y a une sorte de cohérence.  Jusqu'ici, ce ne serait déjà pas rien et, en tous cas, certains s'en contenteraient.  Mais d'après nous, il y aurait peut-être plus.  

Si vous regardez les images, vous verrez que l'une des séquences met en relief la forme particulière du panache de fumée lors de l'accident de Challenger.  Cette forme est celle d'un arc de cercle qui pourrait aussi être interprétée comme les cornes du Diable !  Brrr !  Rien de tel dans une conspiration !  Et à propos de diable, on trouve également le chiffre 6.  Or chacun sait désormais que le fameux 666 n'est autre que le nombre de la Bête, celui de l'Antéchrist !  Re-brrr !  Mais peut-être allons nous voir trop loin...

Eh bien, peut-être pas !  C'est notre correspondant CIR, qui nous avait fourni le lien vers la vidéo, qui s'est attelé à la tache de vérifier les informations.  Après s'être rendu compte que Challenger 23 ne correspondait effectivement à rien, il a réalisé une petite recherche sur la chaîne télévisée allemande concernée.  Et il y a trouvé un certain Ivo Sasek qui, d'après lui, serait un personnage très controversé.  Ah bon ?  Et CIR de préciser : "Conspirationniste, (ça, on s'en doutait un peu...) mais aussi, exerçant un ministère d’enseignement international basé en Suisse (à Walzenhausen), il se présente comme le futur et unique dirigeant du christianisme mondial (rien que çà!).  Donc, conclut-il non sans humour, à défaut d'avoir retrouvé les astronautes de Challenger, nous avons quand même, excusez du peu, retrouvé Jésus... A oublier très vite, donc. "

N'aurions-nous pas dû nous y attendre... avec des ressuscités ?

Au CERPI, on aime les vérifications.  Nous avons donc trouvé ceci :

https://www.lesarment.com/2008/09/ivo-sasek-nouvel-avertissement/

http://www.clkv.ch/broschuerentexte/doc_view/69-ivo-sasek-un-nouveau-qpropheteq-eric-ropppdf

http://www.vigi-sectes.org/ivo-sasek-reincarnation-et-universalisme/

https://www.kla.tv/index.php?a=showlanguage&lang=fr&id=761

https://www.der-ruf.info/ivo-sasek-klagemauer-tv/

Nous croyons que "la messe est dite"...