Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

Le témoignage de Gilbert sur le tombeau de Jésus

Il y a peu, nous invitions nos lecteurs à lire cet article à propos du tombeau de Jésus dans notre lettre d'information.  En l'occurrence, celle-ci titrait :

UN MYSTÈRE FAIT LE TOUR DU MONDE !
ET ÉBRANLE MÊME LE MONDE SCIENTIFIQUE !

Et pour cause, puisque - une fois n'est pas coutume - c'est eux-mêmes qui en ont été témoins !  
Mystère incroyable, en effet, que celui qui entoure... tenez-vous bien : 
l'ouverture du tombeau de Jésus Christ
Selon une autre source 
Rapporté par notre membre, correspondant et enquêteur Giovanni.
(01/04/17 - et ce n'est pas un poisson !) 

Il y a un point qu'il ne faudrait pas oublier : les articles qui figurent dans notre lettre d'information (newsletter pour les anglophiles) concernent aussi bien l'actualité générale de l'étude du mystère en y inculant donc des sources extérieures (comme c'est le cas ici) que les articles rédigés par le CERPI lui-même, soit par la rédaction, soit par l'un de ses correspondants, membres ou enquêteurs.
Nous invitons nos lecteurs à prendre connaissance des informations externes en laissant toutefois la responsabilité de leurs propos à leurs auteurs respectifs comme signalé en vert en haut de chaque lettre d'information.
On n'est donc certainement pas obligé de prendre cela pour parole d'évangile (pour rester dans le même sujet) et, quel que soit l'article, les objections restent permises, les discussions, la mise en oeuvre du libre arbitre, etc.

Dans le cas présent, Gilbert, l'un de nos correspondants, a ses idées concernant cette affaire du tombeau de Jésus et elles méritent pleinement d'être exposées ici.  D'autant que Gilbert est un ami à qui je dois beaucoup (il sait très bien de quoi je parle !) et que l'on peut considérer comme un spécialiste de la question qui, de surcroît, est allé sur place !  Ce n'est pas rien !  Voici son texte :

Le tombeau dont il est question dans ton article, je l'ai visité et j'ai même fait une photo au flash à l'intérieur. Mon appareil ne s'est pas bloqué.  
Il faut te dire qu'à l'intérieur on ne voit rien car il fait noir total.  (J'ai vu à mon retour sur les photos).  Pendant le court instant du flash, j'ai vu à l'intérieur de ce tombeau un prêtre orthodoxe qui reprenait la bougie que je tenais en entrant, l'éteignait avec ses doigts, et refaisait une petite pointe pour faire comme si elle était neuve, pour la revendre au suivant....;-)
En sortant de là, je fus abordé par un petit bonhomme noir en soutane assez sale qui pour une petite pièce voulait bien me dévoiler le "vrai tombeau".  J'ai joué le jeu, puisque c'est ça qu'on attend des touristes !
Il a soulevé une tenture du monument que je venais de quitter pour me montrer une autre pierre.  Ce tombeau n'est pas un vrai tombeau même s'il contient une pierre tombale qui a l'air d'un sarcophage.  On appelle cela un cénotaphe !

J'ai vu à Hébron les cénotaphes d'Abraham et de Sarah et encore un autre personnage que j'ai oublié.  Le tombeau original de Jésus aurait été rasé et remplacé plus tard par celui qui est actuellement en réfection. (Et qui a été construit pour les touristes).  

La dame grecque qui est professeur, (au moins) est diplômée en chimie et ne se rend peut-être pas compte qu'avec toute la ferraille dans la maçonnerie il est normal qu'il y ait des perturbations électromagnétiques.  (NDLR : Bien vu, Gilbert, il s'agit d'une sorte de cage de Faraday).  Mais cela doit causer des petits frissons dans l'assemblée de prétendre que c'est une tombe "vivante"....hahaha !

Mais il y a pire et chaque groupe religieux prétend savoir où a été enseveli le Christ !  C'est comme cela qu'il y a un jardin avec une grotte qui fait très sérieux et qui est visitée comme le jardin de la tombe.  voir : La tombe du jardin Cela se trouvait dans la même rue que celle où se trouvait notre hôtel.  (Je ne l'ai pas visité).  Ce lieu aurait été découvert par un anglican.  Un autre endroit est plus problématique et a été trouvé par des chercheurs israéliens.  Là il s'agit d'un ossuaire sur lequel sont gravés (en Hébreu ancien) les noms de Jésus, Marie-Madeleine et leur fils Judas.  Rien que ça !
Cela a tellement perturbé les religieux que cet ossuaire a été remis en terre et bétonné.  On ne peut plus y avoir accès. Le tombeau de Talpiot.
A l'intérieur se trouvait une cheville qui était encore transpercée d'un énorme clou, prouvant qu'il s'agissait d'un crucifié. (Mais il y a eu beaucoup de crucifiés à cette époque)  

Mais pourquoi chercher le tombeau de Jésus puisqu'il est ressuscité ?

Allez c'est bientôt Pâques.

Je ne sais pas si tu oseras mettre cela dans ton prochain bulletin...;-)

Hé bien, Gilbert, maintenant tu le sais !