Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

Urbex - nouvelles dispositions

Après de nombreuses réunions et discussions, tout bien réfléchi, le CERPI a décidé d'appliquer de nouvelles dispositions relatives à la partique de l'Urbex : seuls les imbéciles ne changent jamais d'avis, surtout quand les choses sont bien exposées et clairement structurées.  Cela signifie bien entendu que nous allons détailler notre façon de voir les choses, d'une part et, d'autre part, que de sacro-saints principes de base, en rapport avec l'honnêteté et la sécurité restent bien entendu de rigueur.

Or donc, nous nous montrions précédemment plutôt critiques envers la pratique de l'Urbex, que nous ne cautionnions en aucune manière. (voir à ce sujet notre article: Urbexeurs, urbexeuses, attention !)  Nous revenons donc sur un principe de base qui s'expose comme suit : 

Dans certains cas, le CERPI cautionne la pratique structurée et supervisée de l'Urbex par quelques éléments triés sur le volet et clairement identifiés.  Cela n'empêche PAS que les précédentes recommandations demeurent toujours valables.

Prenons donc quelques exemples, qui vaudront mieux qu'un long discours :

  • Un groupe lambda pratique l'Urbex de manière sauvage : le CERPI ne cautionne en aucune manière.
  • Un groupe déterminé et clairement identifié par nos services pratique l'Urbex de manière sauvage : le CERPI ne cautionne en aucune manière et la pratique en question relève uniquement de la responsabilité des intéressés.
  • Un groupe déterminé et clairement identifié par nos services pratique l'Urbex sans mandat particulier du CERPI : le CERPI ne cautionne que de manière très limitée dans l'optique suivante : les Urbexeurs concernés réalisent - en respectant strictement les consignes générales - une exploration de nature à pouvoir éventuellement mettre en évidence des manifestations relevant de l'inexpliqué étudiable par le CERPI (étude statistique, étudiable ultérieurement de manière plus approffondie, permettant une localisation et une identification sommaire des phénomènes éventuels).
  • Un groupe déterminé et clairement identifié par nos services pratique l'Urbex avec mandat particulier du CERPI (le cas échéant, s'adresser à la direction pour vérification) : le CERPI cautionne l'opération - toujours dans les limites de la légalité et en parfaite adéquation avec les consignes générales.  Dans ce cas, le but est clairement déterminé, l'opération est organisée (briefings) et encadrée, le(s) lieu(x) sont définis.  Dans ce dernier cas, nous considérerons qu'il ne s'agit plus vraiment d'Urbex au sens premier, mais bien d'une enquête du CERPI.

Consignes générales :

Respect de la loi - des injonctions des autorités, de la priorité des autorités officielles.

Pas de dégradations aux lieux visités ni aux objets pouvant s'y trouver : on ne touche pas, on ne vole pas, on ne fait pas de graffitis (ou assimilés).  Ni infraction ni effraction.  Les lieux sont libres d'accès.

Les lieux visités font l'objet d'une localisation claire et transmise en temps utile au CERPI.  Les urbexeurs peuvent en tout temps être contactés par la base.  Les heures approximatives de présence sont définies.  (= mesures de sécurité)

Pas de consommation d'alcool, de drogues ou substances illicites sur place - interdiction d'allumer un feu (sauf, par exemple un briquet pour un éclairage de secours éventuel - le but étant d'éviter les risques d'incendie).

Les lieux doivent être inoccupés (sinon, un mandat de la part des requérants est requis).

Les urbexeurs ne disposent pas d'autres droits que ceux de tout citoyen.

Le mot d'ordre général est "RESPECT", le mot "PRUDENCE" y est corollaire.

Cette liste n'est pas exhaustive.  Le bon sens est un précieux allié et conseil.

En tout temps, les urbexeurs, même cautionnés par le CERPI, restent pleinement conscients qu'ils sont avant tout responsables d'eux-mêmes.  Le CERPI ne peut cautionner que la présence sur place des urbexeurs, se porter garant de leurs bonnes intentions, leur porter secours le cas échéant, etc.

Voir aussi notre rubrique "AVERTISSEMENTS"

Voir aussi : Urbex, une équipe du CERPI