Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

Les phénomènes du sommeil

Une journée de labeur.  Soirée télé.  L'obscurité, le calme, le sommeil.

Ne serait-on pas tenté d'y voir un banal métro - boulot - dodo dans lequel l'essentiel de ce qu'il y aurait à retenir se situerait dans les activités de la journée et où le monde du rève serait exclu ? Pourtant, outre que la nuit et le noir soient souvent considérés comme synonymes de présences étranges, inquiétantes, voire redoutables (y compris les crampes nocturnes !), la "hantise" nocturne se présente comme bien plus étoffée, tout à la fois concrète et intangible, dans un monde où rien ne semble certain, où tout semble à redéfinir ?

Si, de longue date, certains se sont attachés à trouver une interprétation à nos productions oniriques, d'autres ont étudié scientifiquement les activités cérébrales qui sont les nôtres et, quel que soit le bout par lequel on entame cette étude, on s'aperçoit que le domaine est bien plus vaste et plus riche que ce que l'on pouvait imaginer.

Il n'y a pas si longtemps, les apnées du sommeil pouvaient encore passer inaperçues au rang du diagnostic médical et se voir elle-mêmes interprétées, par leurs symptômes ou leurs conséquences, comme relevant du surnaturel.  La paralysie du sommeil, par ses ressentis parfois réellement hallucinants et empreints d'une formidable impression de réalité, pouvait également donner lieu à de nombreuses confusions. Dans une approche très superficielle, on pourrait déjà déceler dans ces deux manifestations des points communs qui auraient pour noms consommation de psychotropes (ou disons: substances modifiant l'état d'esprit) et psychologie et bien que ce serait très réducteur, on voit que ces deux seules pistes constituent des montagnes de connaissances et de matières à réflexion en rapport avec les phénomènes inexpliqués.

Sans aucun doute, nous sommes dans un monde "nouveau" et à la fois vieux comme... le monde. Un monde où se terrent les fantômes et les terreurs nocturnes, les rêves et leurs interprétations, les cauchemars et hallucinations, les succubes et les incubes.  Un monde où le moindre événement peut prendre des dimensions prodigieuses parce que l'esprit, privé de distinction visuelle, vagabonde et erre sans garde-fou, sans frontières.  Un monde où tout semble possible.  Même et surtout le plus incroyable.

Au terme de cette introduction, il est temps à présent de faire remarquer que nous sommes tous sujets à ce type de comportement erratique.  En effet, et cela mérite d'être médité, à cette lecture chacun se sera laissé emporter par nos propos en reconnaissant leur potentiel d'étrangeté et pourtant vous êtes-vous posé la question de savoir ce qu'était le sommeil?  Ce qu'est le rêve ?

Et si, dans un premier temps, nous n'allions pas lui loin ?

Voyons à présent les choses un peu plus en détails et en introduisant la notion de trouble du sommeil: