Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

La magie et ses dérivés

Magie, prestidigitation, illusionnisme, le langage populaire fait déjà généralement l'amalgame, ne saisit pas bien les différences ou nuances.
Par magie, on entend... une pratique fondée sur la croyance en l'existence d'êtres ou de pouvoirs surnaturels et de lois naturelles occultes permettant d'agir sur le monde matériel par le biais de rituels spécifiques.
Dans de nombreuses cultures, les moyens mis en œuvre par la magie en tant que science occulte s’opposent aux religions établies ainsi qu'aux raisonnements scientifiques1. Les évolutions des connaissances scientifiques, qui donnent des explications aux phénomènes comme la foudre, les mouvements des planètes, ou les réactions chimiques, se sont progressivement opposés à la croyance en la magie.  https://fr.wikipedia.org/wiki/Magie_(surnaturel)

La sorcellerie, c'est... la pratique d'une certaine forme de magie, dans laquelle le sorcier ou la sorcière travaille avec les énergies globales, que ce soit celles des plantes, des cycles lunaires, des saisons ou même des entités. https://fr.wikipedia.org/wiki/Sorcellerie

Quant à l'illusionnisme, il s'agit d'un art du spectacle dans lequel on produit des illusions, comme son nom l'indique. https://fr.wikipedia.org/wiki/Illusionnisme#Diff.C3.A9rentes_appellations

Et enfin, la prestidigitation est l'art de produire des illusions grâce à une agilité digitale et manuelle. Présentation de tours, scènes ou phénomènes dits « de physique amusante » que l'on connaît également sous les noms de magie simulée ou de magie rose.

Afin de présenter à nos lecteurs un petit show vidéo en même temps que nos indications, vous trouverez ci-contre (et plus bas dans cette page) quelques uns des grands tours ou petits "trucs", avec leurs explications (ou sans... car on ne peut pas tout dire...

Qu'est-ce que vous espériez ?

N'empêche que... vous devriez déjà en savoir (beaucoup) plus qu'avant...

Il faut noter quelques autres appellations, telles que l'escamotage.  Il existe tout un vocabulaire propre à l'illusionnisme, que vous trouverez facilement dans les liés ci-dessus.  Nous aurons l'occasion de revenir sur les considérations de Wikipédia quant à ces différentes thématiques avec lesquelles nous ne serons pas forcément toujours d'accord (les mauvaises langues ajouteront : "ce qui n'étonnera personne !").

Ci-contre, une présentation que nous avons assez appréciée.

Vous aussi ?

Il existe souvent plusieurs manières de présenter (ou de construire) un "tour".  En ce qui concerne la femme coupée en deux - comme nous ne faisons pas les choses à moitié - voici une autre "partie", ou variante.  Ne tentez pas cela avec votre moitié, vous risqueriez la séparation (à la rigueur vous pourriez vous faire pardonner en lui offrant un demi)...

Dans la présentation ci-contre, il convient de surtout admirer les talents de contorsionniste (et la souplesse) de la "victime".  

Par contre, nous déplorons le peu de crédibilité du système de fixation des pieds.  Il vous a vraiment bluffés, vous ?

Encore un petit pour la route ? OK, mais cette fois passons au fameux tour de la lévitation d'une charmante dame...

Le spectacle de la lévitation horizontale d'une personne est probablement l'un des tours les plus célèbres et semble très difficile, sinon impossible, à expliquer.  Mais ici aussi il existe de nombreuses variantes.  Celle que nous vous proposons ci-contre n'a pas nécessité de notre part une torture particulière de nos méninges.  Et vous, avez-vous trouvé avant les explications ?

Nous supposons que oui, bien sûr.  En fait, dans le cas présent ce qui met trop facilement la puce à l'oreille réside dans l'aspect trop statique et le sentiment très net qu'il doit exister un support caché.

La plaque en V, placée sous la plaque horizontale nous a aussi guidés. (quoi que...)

Mais ce "truc" n'est pas celui auquel le monde du spectacle nous a habitués.  Voici donc le plus élaboré :

Alors, bien évidemment, pour les besoins de la présentation, le spectacle a été quelque peu simplifié.  Il en existe d'encore meilleurs.  Cela ne change pas grand chose au principe.

Par contre, nous ne sommes pas d'accord avec la sentence finale "C'est le seul moyen de léviter".  Eh non !  Il y en a bien d'autres... Mais nous ne pouvons pas tout dire !

Nous allons poursuivre notre petit dossier avec quelques connotations un peu plus scientifiques et, dans une deuxième partie (qui sera publiée prochainement), nous passerons à des choses plus... euh... comment dire ?  Surprenantes ?  Nous verrons ça !

Dans la vidéo ci-contre, il est plutôt question de comprendre comment nos sens se laissent abuser par des techniques particulières et aussi en fonction de nos limites.  Intéressant, amusant et parfois surprenant.  Laissez-vous prendre au jeu et voyez ce que cela donne !

Dans un autre ordre d'idées mais toujours dans le même sujet, voyez à présent - grâce à notre correspondant CIR - comment nos ancêtres ont pu se laisser prendre à croire en la magie par des trucs de "physique amusante" : 

http://www.epochtimes.fr/magie-ancienne-illusions-creees-temples-dincroyables-inventions-19067.html 

Avant de terminer la première partie de ce dossier sur la magie, l'illusionnisme, la prestidigitation, etc., il nous fallait laisser la place à l'un de ses plus célèbres représentants : Harry Houdini, dont la mort elle-même est teintée de mystère.

Voir aussi l'article de Wikipédia sur Houdini.