Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

Philadelphia Experiment II

Philadelphia-Experiment0001Comme la plupart d'entre vous, sans doute, il nous arrive de passer dans les rayons d'une grande surface, de remarquer la pochette d'un DVD dont le résumé semble intéressant et d'acheter (à très bas prix) de "document" à visionner, d'abord "pour le fun".  Bon.  Ici, cela n'a pas vraiment été le cas car, disons-le tout de suite : le film est un navet et c'est très dommage d'ailleurs, vu le potentiel qu'il détenait.  Quel potentiel ?  Hé bien voyons justement le résumé dont nous vous parlions :

Le résumé

Il vient du passé.  Il doit sauver le futur...

En participant à une expérience militaire, David Herdeg a été catapulté en 1983.  Dix ans plus tard, le Docteur William Mailer va utiliser la technologie du vortex temporel pour satisfaire sa soif de pouvoir : en renvoyant une bombe nucléaire en 1943, il va permettre à l'armée allemande de remporter la victoire finale et changer le cours de l'histoire.  Mailer devient le dictateur de l'Amérique de 1993, transformée en une sombre annexe industrielle d'une Allemagne toute puissante.  Pour sauver cette Amérique défigurée, David, aidé par les rebelles et leur chef, la superbe Jess, va tenter de retrouver le générateur temporel pour retourner en 1943 et empêcher Mailer d'atteindre ses sombres desseins...

Bien.  Alors, cette intrigue semblait prometteuse, notamment pour ses enjeux (L'Amérique vaincue par l'Allemagne lors de la seconde guerre mondiale, un scénario invraisemblable ?  Pas tant que ça car l'Allemagne nazie courait elle aussi derrière cette fameuse bombe atomique et si elle avait pu en disposer en temps utile, les choses auraient évidemment été très différentes.  Mais avec des si...)  Quant aux voyages temporels, ils restent toujours un créneau très exploitable sur le plan cinématographique.

Malheureusement, le film n'a probablement été nanti que d'un faible budget et la réalisation est à cette mesure : les effets spéciaux sont très limités, le scénario s'avère finalement pauvre et le jeu des acteurs ne sauve rien du tout.  Bref : après vingt minutes à peine, nous avions déjà connu la déception et eu envie de passer à autre chose.  Rien ne viendra sauver la mise et nous ne pouvons en aucun cas vous conseiller ce film sauf si - vraiment - vous vous ennuyez à mourir et que même la vaisselle est faite !

Pourtant, il existe quand même un fond dont l'intérêt n'est pas négligeable : celui de la "véritable" affaire de l'expérience de Philadelphie, laquelle se déroula - vous l'aurez deviné - en 1943, et oui : durant la seconde guerre mondiale, bien vu !


L'expérience de Philadelphie par antrax91--

Nous vous proposons de lire, à ce sujet, l'article aux propos réellement hors du commun de RRO :  http://rr0.org/science/crypto/ufo/enquete/dossier/Philadelphia/index.html dans lequel nous remarquons, comme par hasard, le nom de la fameuse réplique "Phénix" (L'oiseau fabuleux qui renaît de ses cendres), celui-là même que l'on retrouve dans l'histoire de Mailer.  Sans doute s'agissait-il d'une bonne documentation.  D'ailleurs le film dont il est question dans cette page fait clairement référence à la soi-disant expérience menée sur l'U.S.S. Eldrige, qui serait devenu invisible.  L'expérience aurait été un grand succès sur la matériel mais un désastre épouvantable sur le personnel, entraînant de nombreux cas remarquables par leur étrangeté, des cas de "folie" et même des cas de fusion entre le personnel et le matériel (un point que l'on ne peut guère évoquer couramment, sauf dans la science-fiction).  Dans l'article de Wikipédia, les propos sont largement plus modérés et ceux-ci parlent d'une sorte de légende ou de confusion avec une tentative beaucoup plus conventionnelle d'invisibilité relative (par rapport aux radars).  Cela nous semble nettement plus vraisemblable à une époque où les navires étaient très clairement menacés par les engins allemands.  Par contre, il nous semble beaucoup moins évident que, si l'expérience avait été un succès (même contestable sur le plan humain), elle n'ait PAS pu rester secrète !  Ce serait oublier un peu vite le surnom de l'armée (La Grande Muette) et sa propension avérée de garder ses secrets pour elle.  Cela ne paraîtrait que plus évident encore en période de guerre, avec de tels enjeux - entendez ceux rencontrés lors du conflit avec les forces de l'Axe !  Mais voilà qui ne fait pas nos affaires !

Nous n'allons pas nous amuser à assurer la perennité de la légende, si c'est bien de cela dont il s'agit.  Nous allons nous contenter de simples constatations facilement vérifiables, que nous mettrons tacitement en rapport avec l'une de nos enquêtes célèbres, sans tirer aucune conclusion pour le moment car ces dernières seraient potentiellement trop "dangereuses", notamment au niveau de la crédibilité et de la vraisemblance.

Par exemple, l'expérience date de 1943.  C'est en tous cas l'année présumée de l'incident, peu importe qu'il soit réel ou non.
Dans le film en question, l'acteur principal est projeté en 1983, soit quarante ans plus tard.
La "solution" du problème est acquise, toujours dans le film, en 1993, ce que nous ne pouvons que souligner.  Il y a donc de nouveau dix ans de différence, ce qui porte le total à 50 ans.
On comprend aisément dans le document vidéo ci-dessus, que ce dernier date également de 1993.  Coïncidence !
Il est indubitablement question de radar(s).  Dont acte.

Voci une autre version du film... nettement plus acceptable sur le plan cinématographique.  Il comporte également certains points que nous retenons et intégrons dans notre dossier, à simple titre d'information et, bien sûr, sans perdre de vue qu'il s'agit d'une fiction.

En tous cas, il présente une particularité remarquable : après les attentats du 11 septembre, c'est la première fois que nous voyons un gratte-ciel se faire percuter par un... destroyer !  Surtout lorsqu'il date de 1943.


Le Projet Philadelphia, l'expérience interdite... par imineo