Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

De nombreux Français seraient-ils des abrutis ?

De nombreux Français seraient-ils des abrutis ?  Telle serait la question que certains s'estimeraient en droit de poser à en juger par les résultats d'un récent sondage réalisé sur le thème du complot.  Voyez notamment cet article du Midi Libre.  Ce serait toutefois une conclusion bien hâtive !  Nombreux sont d'ailleurs ceux qui ont réagi à cette supposition.  Vous en trouverez pour preuve, et entre autres, la vidéo ci-contre.

Dans le sondage, on retrouve des questions sur des sujets fréquemment abordés sur le Net, comme la Terre plate, JFK, les attentats du 11 septembre, le rôle de la CIA, la conquête de la Lune (l'Homme n'aurait pas mis le pied sur notre satellite et les images de la NASA seraient des fakes), etc.  Evidemment, les résultats interpellent : comment peut-on, en 2018, tenir encore de tels propos, croire - par exemple - que la terre serait plate ?  Le cas échéant, cela indiquerait une très grave déliquescence de la culture, de l'instruction, des connaissances générales, et nous aurions bien tendance à penser que ce soit bien le cas.  Du moins pour certains et pas seulement certains Français.  De là à en arriver à de tels pourcentages, peut-être serait-il nécessaire de relativiser les faits !
Plutôt que de nous échiner à vous en expliquer le pourquoi et le comment et puisque cela a déjà été très bien fait avant nous, nous vous renvoyons à l'excellent article qui suit : sonder les croyances complotistes.

C'est un fait certain que la manière dont on pose les questions peut induire de fausses réponses ou des réponses inattendues.  Voulez-vous un exemple ?  Si vous demandez à une personne lambda (et, tiens ! nous serons beaux joueurs et prendrons l'exemple d'une personne belge) si la Terre est plate, on serait en droit de s'attendre à ce que la grande majorité réponde qu'elle est en fait sphérique (ou plus ou moins spérique, puisqu'il s'agit d'une sphère aplatie).  Voilà pour ceux qui auront bien compris qu'en parlant de Terre on faisait allusion à notre bonne vieille planète.  Mais nous sommes prêts à parier que certains envisageront plutôt la terre qu'ils foulent au quotidien, celle qui s'étend sous leurs pieds jusqu'à l'horizon, en passant par leur jardin. 

Là, surtout en Belgique, le plat pays que chantait Jacques Brel, il est fort possible que ces individus considèrent que, oui : elle est plutôt plate, en moyenne, à l'exclusion de quelques côtes, ou bien dans les Ardennes !  Si vous voyez ce que nous voulons dire.  Et, évidemment, vu de cette manière, les deux ont raison à leur manière !  Il y a moyen de trouver de cette manière des réponses très inattendues à toutes sortes de questions comme en témoigne la vidéo (humoristique, précisons-le, ci-contre - laquelle est néanmoins représentative d'un certain principe d'interprétation de la question).  Accrochez-vous !

Et si l'on veut poursuivre dans ce délire à propos de la Terre plate, on pourrait dire que c'était aussi ce que pensait Obélix à propos de la Suisse dans "Astérix chez les Helvètes", vu qu'il a passé la plus grande partie du récit à dormir, ne s'apercevant même pas de la présence de montagnes (ce qui n'a d'ailleurs pas vraiment de rapport avec la sphéricité).  Au secours !

Quelle soit plate ou sphérique, tentons de revenir les pieds sur terre.  Rassurons tout le monde au passage en précisant qu'il est bien sûr absolument incontestable qu'elle soit sphérique.  Cependant, à propos des complots, il y a mille façons de voir les choses différemment.

Disons tout d'abord qu'il serait tout aussi stupide de croire que nous soyons entourés d'une multitude de complots que de penser qu'il n'en n'existe pas.  Les complots existent, c'est tout aussi vrai que la Terre est sphérique (voilà qui risque de provoquer des céphalées aux platistes !)  Pour s'en convaincre, il suffit de jeter un coup d'oeil au monde politique, à l'actualité dans ce domaine, pour se rappeler l'existence démontrée de magouilles, de corruptions, de mensonges, d'arrangements,de bidouillages aux conséquences parfois monstrueuses, etc.  Ensuite, il est également indéniable que les médias officiels ne nous livrent pas uniquement la vérité toute nue, toute la vérité et rien que la vérité, on serait loin du compte !  Nous avons, à ce propos un exemple rêvé, tout trouvé, que nous avons de surcroît tout à fait vécu et dont nous avons d'ailleurs été victimes au même titre qu'un nombre important de téléspectateurs et de surfeurs francophones.  Il suffit, pour s'en assurer, de prendre connaissance d'une enquête fameuse du CERPI.
Cela dit, cela ne signifie pas pour autant que toute l'information soit toujours automatiquement falsifiée par tous les médias.  Cela signifie simplement que la prudence et l'utilisation du libre arbitre soient bel et bien requis, faute de quoi l'individu lambda embarque à son insu quantité d'informations tronquées, inexactes, approximatives, voire carrément erronées, selon les cas.  Nous ne pouvons donc que vous conseiller de vérifier l'information que vous recevez.  Même s'il ne convient pas de généraliser abusivement, ce conseil n'est pas superflu.

Avec le phénomène du "téléphone arabe" (dans lequel l'information se trouve déformée au fur et à mesure qu'elle est colportée par différents individus, même de toute bonne foi), les véritables fausses nouvelles, les informations fantaisistes qui pullulent sur le Net (sur FaceBook par exemple mais ce dernier n'en a pas l'exclusivité), les déformations et mauvaises interprétations personnelles qu nous avons illustrées ci-dessus, les "défaillances" des médias, même officiels, il est assez logique, ou disons prévisible, que les gens ne sachent plus très bien qui croire, à qui se fier et se laissent emporter par quantité de processus très bien expliqués dans la vidéo ci-dessous.  Toutefois, cette dernière, par exemple, présente le gros inconvénient d'être longue.  Par conséquent, bien qu'appartenant au domaine d'un audiovisuel généralement très prisé, elle aura vraisemblablement peu d'impact sur la société et risquera fort de n'être visionnée que par des personnes qui disposent déjà des facultés de discernement que l'on devrait observer chez Monsieur-Tout-Le-Monde.  C'est en fait l'information générale et la manière dont celle-ci est traitée et reçue, restituée, qui sont en cause.
Nous nous trouvons bel et bien dans un système abêtissant dans lequel l'individu dispose paradoxalement d'outils de plus en plus puissants pour accéder à la connaissance.  Hélas, le principe hédonistique a son mot à dire et il le crie souvent bien fort, c'est la loi du moindre effort qui prime bien souvent et l'on gobe facilement, trop facilement, ce que l'on nous assène.  Que dire dès lors si les supercheries intellectuelles sont astucieusement présentées, si les mensonges parfois grossiers sont proférés, si les preuves fallacieuses sont crées de toutes pièces et si même des principes d'hygiène mentale sont criticables ?

Soit !  Pour répondre à la question posée en début d'article, non : les Français ne sont pas des abrutis !  Cette phrase est bien trop généraliste (et oui, on peut comprendre qu'il y a donc des abrutis parmi les Français.  Certes, mais au même titre que les représentants de n'importe quelle autre nationalité.)  Il n'était question que de pourcentages d'un échantillon de personnes présenté comme représentatif (ce qui est déjà discutable, rappelons-le !) et d'un thème relativement précis dans lequel on peut incriminer le libellé des questions.  Cela fait une solide différence !  Si l'on met en opposition les abrutis et les gens instruits dans la phrase : "10% des Français sont des abrutis", on peut donc également traduire la même phrase de la manière suivante : "90% des Français sont des gens instruits".  Il s'agirait alors d'une manière bien plus honorable de présenter les choses !  Or, comme nous vous avons présenté les choses, il s'agirait du même pourcentage (10%+90% = 100%) et d'une interprétation totalement opposée.
Et pour terminer - avant de passer à la vidéo - sur une note à la fois humoristique et revancharde : puisque bon nombre de Français n'hésitent pas à présenter les Belges comme des abrutis, que penser de la phrase, émise par des Belges, prétendant que les français n'en sont pas ?