Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

BRAM STOKER

Il n'est déjà pas si évident, de nos jours, de trouver quelqu'un qui puisse citer le nom du père spirituel du désormais très célèbre "Dracula".  Cela provient probablement, pensons nous, de ce que l'on délaisse de plus en plus la lecture au profit d'autres moyens d'information, considérés comme moins fastidieux.  C'est que, en plus, le livre se compose de quelques centaines de pages à l'écriture petite et serrée... Mais qu'importe!  Les erreurs, oublis, approximations et affabulations entourant l'auteur du livre fantastique par excellence sont légions!

Ainsi, le vrai nom de Bram Stoker (sans c avant le k!) est Abraham Stocker.  "Bram" est une abréviation. 

Il n'a pas réellement inventé Dracula mais s'est inspiré d'un personnage réel, Vlad Tepes (dit "Vlad Drakul"), de légendes, du folklore et de la géographie des Balkans. 

Il n'est pas non plus l'instigateur du vampirisme puisqu'il semble avoir repris une idée qui avait déjà germé dans la tête d'un certain Polidori en 1817, alors que Dracula (ou Drakula) date de 1897. 

Il n'en a pas vraiment donné l'élan non plus puisque Dracula a vu le jour au terme d'une sorte de pari entre Mary Shelley, Lord Byron et lui.  Shelley donna naissance (si l'on peut dire!) à Frankenstein, Byron à la nouvelle "Le Vampire".  C'est donc ce dernier qui jeta les bases de l'affaire mais c'est son secrétaire, Polidori qui récupéra les manuscrits et fit sortir le livre sous le nom de son auteur.

Première édition de Dracula, 1897Et pour couronner le tout, Stoker ne fit pas fortune avec Dracula malgré le succès retentissant de son oeuvre... car ce succès survint après sa mort.

Bram Stoker, (1847 - 1912) est un écrivain irlandais, né à Clontarf, au nord de Dublin, d'un père fonctionnaire au Secrétariat général de Dublin castle et d'une mère engagée en faveur de la condition féminine. Enfant maladif jusqu'à l'âge de huit ans, il écoute lors de sa longue convalescence les légendes irlandaises surnaturelles racontées par sa mère. Ces récits marquent toute sa vie.

En 1863, il intègre le Trinity College de Dublin pour suivre les traces de son père : il obtient son diplôme en 1870.

En 1867, il rencontre le monde du théâtre et écrit pour un journal. Ces articles signés, écrits en marge de sa profession de fonctionnaire, lui valent de fréquenter la société culturelle londonienne. En 1875, il publie son premier roman The Chain. Il se lie d'amitié avec Henry Irving, un acteur influent. Cette amitié les mène au Lyceum Theatre de Londres, duquel Bram est nommé administrateur. Il prend alors sa place dans la société culturelle britannique. En 1911, il publie The Lair of the White Worm, qui connaît un succès considérable mais bien en deçà de celui de Dracula.

Bram Stoker, en créant le personnage littéraire de Dracula, suit la lignée des auteurs alors attirés par le fantastique, telle Mary Shelley et son Frankenstein. Cette nouvelle veine littéraire correspond au contexte historique de l'époque. La Grande-Bretagne de la fin du XIXe siècle vivait dans un climat de terreur et de tabous. L'époque victorienne voyait sa dignité et sa prestance ébranlées par les meurtres des prostituées commis par Jack l'éventreur. Stoker est donc un écrivain qui épousait les préoccupations de son temps.

Malgré ce qui a été dit en début de page, il faut terminer par une bonne note et signaler que Bram Stoker a réalisé l'exploit remarquable d'atteindre la deuxième place du podium des meilleures ventes, directement après... la Bible!
Voilà qui méritait d'être dit!

Voir la liste des oeuvres de Bram Stoker