Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

Le château de Bran

Bran_chateauokLe château de Bran, connu comme étant le château même de Dracula, alias Vlad Tepes doit surtout sa réputation et son succès touristique à l'imagination de Bram Stoker et le lieu, bien que réellement chargé d'histoire et méritant absolument votre visite a principalement été mis en valeur des oeuvres cinématographiques innombrables dont le monstre sanguinaire et légendaire a fait l'objet.

Ne nous le cachons pas, avec sa silhouette en nid d'aigle (mais on a vu pis!) qui se profile de manière particulièrement lugubre une fois la nuit tombée (surtout si on pense au vampire qu'il abrita), sillonné de chauves-souris (parfaitement inoffensives), comptant en son sein un véritable labyrinthe composé, entre autres, de couloirs étroits et de salles basses et de souterrains, mais aussi de véritables trésors historiques, le château impressionne incontestablement.

Les histoires qui circulent sur son compte (et aussi sur son Comte) en ont fait un véritable piège à touristes et la chose est assez regrettable, ce qui n'enlève en rien de l'intérêt de la visite, à préférer hors saison si possible.  C'est que, selon certaines sources, Dracula y aurait élu domicile "à demeure", selon d'autres il n'y aurait passé qu'une nuit, ce qui y est certain c'est qu'il y a mis les pieds!  Certains faits historiques stipulent que sa fondation repose sur l'un des "exploits" de Vlad Tepes qui aurait obligé un important groupe de prisonniers à effectuer d'abord une marche d'une centaine de kilomètres sur une route difficile avant de les contraindre à participer à la construction dudit château.  Il n'est pas nécessaire, pensons-nous, d'ajouter que de nombreuses personnes moururent à la tache.  Lorsque l'on connaît la réputation de Vlad Tepes, on se dit que ce n'est pas impossible.  Toutefois cela ne semble pas correspondre avec d'autres dates et faits historiques et le fait relaté ici doit probablement plutôt concerner la forteresse de Poeinari, qui se dresse, elle, comme un endroit plus conforme à la tradition "vampirique".

Aujourd'hui, faut-il le dire, le château de Bran a perdu beaucoup de son aura de mystère via Dracula.  C'est pourtant aller un peu vite en besogne car d'autres faits, historiques et indubitables, viennent indirectement renforcer la légende.  Un sujet que le CERPI se devait de mettre en évidence..

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.
.