Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

L'origine "bulgare" des vampires (2)

ra1Avant de commencer, il est bon de savoir que les vampires vivent dans la hantise (si l'on peut s'exprimer ainsi) que l'un de leurs maîtres originels ne soient détruits car ils leurs sont étroitement liés par la voie du sang.

Ainsi, si l'un des dieux (car il s'agira bien de dieux) venait à être exposé à la lumière du soleil, ce serait la fin des vampires qui se consumeraient, se calcineraient en même temps qu'eux par une espèce de solidarité involontaire consanguine. Notons aussi au passage que l'influence du dieu soleil (largement présent dans la mythologie et l'histoire anciennes, Hélios, Amon, Ré ou Râ...) exerce une influence manifeste sur les saisons et les récoltes pour des raisons qu'il n'est pas nécessaire d'évoquer.

Il n'est nullement étonnant que les esprits primitifs aient voué un culte tout particulier à l'astre du jour, ne serait-ce déjà que par sa brillance, sa chaleur et son effet sur les moissons, sans compter bien sûr le rythme des saisons mais aussi l'alternance des jours et des nuits. La notion de manichéisme peut facilement s'y retrouver également de manière symbolique en attribuant le bien au jour et le mal à la nuit.

Que les vampires soient essentiellement nocturnes pourrait s'expliquer par une simple option naturelle tout comme le sont certains animaux, le fait qu'ils ne supportent pas le soleil explique ce caractère en écartant la notion de mal. En effet, il n'est probablement de meilleur exemple que les... chauve-souris pour être abominablement considérées, à tort, comme vecteurs de nombreuses superstitions (dont celles des vampires) parce qu'animaux nocturnes alors qu'elles sont parfaitement bénéfiques et utiles (à quelques petites exceptions près, mais celles-ci confirment la règle).


Bon! Voilà qui est bien pour les connaissances générales, mais cela ne fait toujours pas avancer le schmilblick!

La photo ci-contre représente Ré Harakhti et est tirée du site http://home.worldnet.fr/~pguillas/pages/dieuxr.shtml,) apparemment, ce site n'existerait plus.

 


NB1

New Belgaria, le premier portail belge vers la Bulgarie (et par extension vers les pays de l'Est) est forcément notre premier grand partenaire.  Il est issu de l'ancien réseau "Belgasites" (aujourd'hui disparu) et nous assure de précieux contacts avec les pays de l'Est et notamment la Russie, la Bulgarie et la Tchéquie, entre autres.