Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

L'origine "bulgare" des vampires (8)

coliseeromeL'Histoire d'Akasha et Enkil pourrait encore être prolongée très longtemps sans perdre en trésors de connaissances à propos des vampires, mais là n'est pas notre but. Contentons nous ici de dire qu'il fut évidemment difficile au couple royal de cacher leur nouvelle condition, ils furent obligés d'agir de nuit et de différer les cultes en nocturne. Curieux de leurs pouvoirs, nombreux furent ceux qui voulurent leur arracher leur secret et des épisodes sanglants eurent lieu qui obligèrent d'ailleurs les époux à dévoiler pleinement leurs possibilités de guérison.

D'autre part, Akasha et Enkil ne pouvaient étendre le vampirisme au monde entier faute de quoi celui-ci serait entré ouvertement en guerre contre eux. En somme, leur puissance était aussi devenue leur faiblesse.

Ils décidèrent donc de faire passer leurs potentialités au niveau du mythe, puis tentèrent de se faire oublier dans leur immortalité en sombrant dans l'immobilité et le mutisme les plus complets. Devenus de fausses statues sous la protection d'un gardien, le temps passa.

Des siècles s'écoulèrent et, avec eux, vinrent le doute et l'oubli puis la négation. On ne croyait plus en eux et ils furent abandonnés en plein soleil, ce qui provoqua la perte spontanée et simultanée d'une grande quantité de leurs semblables au travers du monde.

Avant cela toutefois, il y eut des mouvements dissidents qui se fourvoyèrent dans une application "sauvage", sans foi ni loi du vampirisme. Certains subsistèrent mais la plupart périrent dans des circonstances horribles.

D'une façon ou d'une autre, les vampires devinrent plus nombreux et commencèrent à sillonner le monde pour occuper les cinq continents.

Les siècles passèrent encore et plus personne ne se souvenait d'Akasha et Enkil, que certains pourraient rattacher à Adam et Ève ou plus exactement à Caïn et Abel (nous reviendrons sur ce sujet) sans toutefois que l'état de choses ne fut modifié: les vampires de l'époque présente étaient toujours tributaires du salut de leurs ancêtres. La peur du feu et du soleil était devenue instinctive et ils n'avaient plus connaissance de l'histoire originelle que dans les profondeurs d'un subconscient très reculé, néanmoins encore prêché par certains vieux maîtres érudits.

Vint cependant le déclin de l'Empire romain...

NB: cette phase de la théorie manifeste ici ses faiblesses patentes.  Il est difficile de croire que deux individus décident spontanément de sauver l'humanité en s'obligeant à se comporter comme des statues, ce qui équivaut à une forme de mort, alors qu'ils disposent de nouveaux pouvoirs.

 


NB1

New Belgaria, le premier portail belge vers la Bulgarie (et par extension vers les pays de l'Est) est forcément notre premier grand partenaire.  Il est issu de l'ancien réseau "Belgasites" (aujourd'hui disparu) et nous assure de précieux contacts avec les pays de l'Est et notamment la Russie, la Bulgarie et la Tchéquie, entre autres.