Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

Monastère de Snagov

Il n'y a pas grand chose à dire du monastère de Snagov, dans le sud de la Roumanie et au Nord de Bucarest, si ce n'est que dans son église, derrière le choeur, était supposée se trouver la dépouille de Vlad Tepes, dit Vlad Drakul, l'empaleur, mieux connu sous le nom de Dracula si l'on s'en réfère à la version de Bram Stoker.

Il était parfaitement logique que le corps du personnage célèbre se trouve en Roumanie puisqu'il s'agit de son pays natal.  Pourtant, si l'on connaît nombre de monastère à flanc de montagne, d'autres en plaine, il semble plus rare d'en trouver qui soient situés au milieu d'un lac.  Le connaisseur en matière de vampirologie ne pourra s'empêcher de faire le trait d'union avec ce qu'exposait Bram Stoker à propos des incapacités des vampires et plus spécialement de son Dracula: il lui était interdit de traverser des étendues aquatiques, sauf dans certaines conditions.  Par ailleurs, il est connu que l'eau constitue un obstacle en ce qui concerne les entités secondaires polymorphes. (cf. mémoire des murs).  Cependant, d'après l'histoire, Dracula lui-même avait demandé à reposer là comme son père.

En tous cas, le fait est que, vers 1930, un groupe d'archéologues aurait ouvert la sépulture pour ne découvrir que des ossements de chevaux datant du néolithique.  Un autre tombeau, situé à proximité, aurait quant à lui révélé la présence d'un squelette portant des vêtements princiers.  Malheureusement, celui-ci aurait disparu à son tour!

Une autre coïncidence troublante veut que la romancière Elisabeth Kostova, auteur de "L'Historienne et Dracula" ait plutôt vu la sépulture du monstre dans un monastère bulgare dont nous tairons momentanément le nom tant que notre enquête sera en cours.  La chose n'a rien de vraiment étonnant en soi puisque la Bulgarie est limitrophe de la Roumanie et que Snagov est relativement proche de sa frontière.  Mais ce qui commence à troubler vraiment c'est que Kostova avait inventé cette localisation de toutes pièces et que, finalement, la réalité finit par rejoindre la fiction!

Pour couronner le tout, le monastère en question se trouve non loin du domicile de l'une de nos correspondantes et vous imaginez donc la suite, sur laquelle nous reviendrons...