Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

Vlad Tepes (2)

empalementVlad Tepes connaît déjà une célébrité importante de son vivant, répandue surtout par les marchands saxons de Transylvanie, et par Mathias I Corvin le Juste (Matthias Corvin), le roi de Hongrie. Il est en effet connu comme étant un souverain cruel qui empale ses ennemis. Il aurait empalé dit-on des centaines de milliers d'hommes, et en particulier les négociants allemands de Transylvanie, membres de la vieille noblesse, les paysans qui se dressaient contre lui, ainsi que les prisonniers turco-ottomans. En étant plus cruel encore que ses ennemis, il permit ainsi d'insinuer le doute parmi les Turco-ottomans quant à leur supériorité guerrière.
 
Cette popularité s'est vraiment propagée avec la diffusion du personnage de Dracula, inventé par Bram Stoker pour son roman en 1897. Ce roman ne se base pourtant pas directement sur le règne cruel de Vlad Tepes. C'est une fiction censée se dérouler en Transylvanie et au Royaume-Uni au XIXe siècle. Néanmoins, en raison de son règne sanglant, Vlad Tepes Dracula a été immortalisé par Stoker sous la forme d'un vampire assoiffé de sang.
 
Lorsqu'on examine les sources écrites qui relatent les faits et gestes de Vlad Tepes, on s'aperçoit qu'il y a deux visions différentes de la vie de Vlad III, prince de Valachie au milieu du XVe siècle.
 
Vlad Tepes serait un monstre modèle de cruauté. Vlad est une brute qui aime répandre le sang, le feu, la mort partout (on prétend même qu'il boirait le sang de ses victimes, qu'il «sauce» son pain avec!  Voilà qui impressionne par rapport aux vampires!), qui tue tous ceux qui se mettent en travers de sa route, en leur réservant des morts atroces, dont celle du pal.
 
Au début du XIXe siècle, cette thèse a été relancée par la publication en allemand des Histoires de la Moldavie et de la Valachie de Johann Christian Engel, qui présente Vlad Tepes comme un tyran sanguinaire.
 
Son père est Vlad II le Dragon (Vlad Dracul), prince de Valachie de 1436 à 1442. Origine de la famille des Draculea.
Son oncle est Alexandru Ier Aldea (Alexandru Aldea), prince de Valachie de 1431 à 1436.
Son grand-père est Mircea Ier l'Ancien (Mircea cel Bàtrân), prince de Valachie de 1383 à 1418.
Le frère de son grand-père est Dan Ier de Valachie (Dan), prince de Valachie de 1383 à 1386, associé à son frère Mircea l'Ancien. Il est à l'origine de la famille des Danesti adversaire des Dracul
Son aïeul est Radu Ier de Valachie (Radu), prince de Valachie de 1436 à 1442.
Son bisaïeul est Nicolae Ier Alexandru de 1352 à 1364.
Son trisaïeul est Basarab Ier cel Mare, prince de Valachie de 1310 à 1352.
Le père de son trisaïeul est Tihomir, prince de Valachie de 1290 à 1310.
 Le grand-père de Vlad III fut Mircéa I "Le Vieux" mort en 1418.
Il n'était donc manifestement pas exagéré de considérer Vlad Tepes comme un noble puisqu'il l'était bel et bien, de longue date  et de père en fils, d'autre part, sa gloire se justifia par ses nombreuses victoires militaires.

Cette thèse, d'essence occidentale, trouve son origine dans la haine et le ressentiment de ses adversaires, les marchands saxons et les boyards de Transylvanie, qui ont toujours lutté pour conserver leurs privilèges dans ces régions.

La diffusion d'écrits favorables à cette version en Europe a été fortement encouragée par Mathias I Corvin le Juste (Matthias Corvin), le roi de Hongrie, qui cherchait à justifier son changement d'attitude : après avoir soutenu Vlad dans toutes ses actions, surtout celles contre les Turcs, il soutient son frère Radu III l'Élégant (Radu cel Frumos), qui est le candidat des Ottomans et chef des armées ottomanes, alors que Vlad est vaincu et lui demande de l'aide, seul à Brasov.

Il vaut mieux faire passer Vlad pour un fou incontrôlable, presque surnaturel.

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.