Get Adobe Flash player
             

Clairvoyance

Position officielle du CERPI: La clairvoyance (à ne pas confondre avec la voyance) est un sujet controversé que ne reconnaît pas la communauté scientifique.  Le fait que plusieurs de nos médiums aient connu de tels phénomènes ne nous permet pas pour autant de l'authentifier en raison du manque de contrôle rigoureux à ce niveau.  Il n'y a donc pas encore, à l'heure actuelle de "position officielle" du CERPI mais plutôt des convictions intimes qui tendent à corroborer l'existence du phénomène.

D'après Wikipdia:

La clairvoyance serait un moyen de perception extra-sensorielle qui permettrait, selon les parapsychologues et ceux qui les suivent, de percevoir des objets ou des personnes sans l'intermédiaire des sens connus, de façon inexpliquée par la science. Elle prendrait habituellement la forme d'une représentation visuelle, mais pourrait aussi comporter des impressions auditives (quelquefois appelées clairaudience) ou kinesthésiques. Dans le cas d'une variante, la clairsentience, la palpation d'un objet ferait surgir des impressions concernant son propriétaire. Selon certains parapsychologues, la clairvoyance englobe la rétrocognition et la précognition, mais certains les distinguent (NDLR: c'est le cas au CERPI).  Elle ne comprend pas la télépathie.

L'existence de ces perceptions n'est pas reconnue par la communauté scientifique. Des études tentant de prouver la réalité de la clairvoyance ont été réalisées, notamment des expérimentations sur des cartes entre les années 1880 et 1940. (Voir "Test de Rhine")  Elles seraient globalement positives selon leur défenseurs sans qu'aucune preuve scientifique réelle n'ait été apportée. (NDLR: Cette affirmation nous semble émaner d'un scepticisme exagéré, du moins pour certains cas). De plus des recherches gouvernementales financées par la CIA et la Nasa sur la vision à distance ont été menées par les parapsychologues R.Targ, H.Puthoff et E.May au Stanford Research Institute (SRI). Le projet prit fin vers 1994, officiellement faute de résultats tangibles.  Cependant, à ce sujet, quelles que soient les nationalités des organismes militaires, paramilitaires ou autres (en relation avec les précédents), il convient d'être extrêmement méfiants.  On comprendra aisément que, pour des raisons tout aussi évidentes, les résultats réels ne soient pas communiqués au tout public.

Article complet de Wikipédia