Get Adobe Flash player
             

Rétrocognition

La précognition  représenterait exactement le contraire de la précognition comme son nom l'indique.  Il s'agirait donc de la faculté de percevoir des éléments passés, non accessibles par les moyens classiques, à propos de personnes ou de choses.

Position officielle du CERPI: en raison de contacts avec certains professionnels avérés de la question, nous pensons que la mémoire des événements ne concerne pas uniquement le vivant.  Ainsi, il existerait ce que l'on pourrait qualifier de "mémoire des murs", des objets, des lieux.  Selon d'autres scientifiques, il ne serait pas si absurde de penser que lors d'événements tragiques par exemple, une "tempête émotionnelle" surgit et les "vibrations" (à défaut de meilleure terminologie) imprègnent l'environnement direct.  Il semblerait que des procédés technologiques extrêmement perfectionnés puissent démontrer la persistance de ce reliquat énergétique.

On l'aura compris, le CERPI reste très prudent en ce domaine.  Il s'agit plus d'une hypothèse ou d'une piste que d'une réelle "position officielle" de la part du groupement.  Néanmoins, elle nous paraît intéressante dans la mesure où elle pourrait allier l'aspect "paranormal" de la question au domaine scientifique, strictement contrôlable.