Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

Eusapia Palladino

Eusapia Palladino!  Voilà un nom qui ne dira peut-être pas grand chose aux jeunes générations, aux chercheurs en herbe qui débutent dans le domaine de la parapsychologie et de la médiumnité.  Et pourtant!

Et pourtant, s'il est bien un nom illustre  en matière de médiumnité, c'est bien celui d'Eusapia Palladino.  Cette dame, qui vécut à cheval sur le XIXè et le XXè siècle, commença tout au bas de l'échelle sociale, rencontrant bien des difficultés dans son adolescence.  C'est d'ailleurs peu dire.  Par la suite, au cours d'un heureux concours de circonstances, elle allait pouvoir s'affirmer au sein des médiums à un point tel qu'elle allait voler de triomphe en triomphe.  Un véritable récital.  Mais nous allons laisser un spécialiste de la narration vous raconter tout cela dans la vidéo ci-dessous:

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Hélas aussi, le nom d'Eusapia Palladino fut également associé à la controverse et à la supercherie.  Il est indubitable que, dans certains cas, elle a triché.  Elle a triché avec brio peut-être mais elle a triché quand même.  Voilà qui est bien dommage, d'autant que ses pouvoirs étaient si étendus et si puissants qu'elle n'en avait nul besoin!  Mais vous comprendrez mieux en écoutant la seconde vidéo:

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Très belle narration d'Yves Lignon qui décrit avec talent et beaucoup d'affection ce que fut la vie d'Eusapia Palladino, son caractère, ses manières de procéder et le motif de la controverse.  Il est évidemment regrettable que les plus sceptiques retiendront surtout les impostures auxquelles elle se livra et généraliseront abusivement.  C'est ce que j'ai aussi pu remarquer dans certains articles consacrés à la parapsychologie: "un grand médium, mais aussi un fieffé truqueur", en employant le masculin de généralité alors qu'il s'agit d'une dame.  C'est manquer cruellement de nuance et c'est pourquoi les explications d'Yves Lignon sont ici précieuses.

Il y a toutefois au moins une personne, célèbre dans le domaine de l'étrange, qui y a vu clair.  Il s'agit du commandant Emile Tizané qui se réfère dans "L'hôte inconnu dans le crime sans cause" (Tchou) à de nombreux exploits d'Eusapia dans le cadre d'une étude sur les cas de poltergeist.  Celle-ci mérite d'être lue de qui s'intéresse au sujet.  Mais nous parlons ici de qui désirerait vraiment savoir et non tronquer la réalité... comme c'est hélas trop souvent le cas.