Get Adobe Flash player
             
RECHERCHER
INSCRIPTIONS
Accès aux newsletters

Baba Vanga, aveugle mais voyante!

rupite4Le prénom Vanguélia (diminutif: Vanga), a une racine grecque (euaggelion; qui donna "évangile") et veut dire "porteuse de la bonne nouvelle".  Mais le plus souvent la prédic(a)trice portait des nouvelles qui n'étaient pas bonnes. En effet on s'adressait fréquemment à Vanga dans le cas de gros problèmes. Selon les données de l'Institut de suggestion et de parapsychologie fondé en Bulgarie, 80% des prophéties de Vanga se sont accomplies. En 1970, elle a aidé 100 000 personnes et que de gens lui ont rendu visite pendant les 55 années durant lesquelles elle officia !

Elle était aveugle mais voyait plus que nous dans le passé et dans l'avenir.

Mais qui était Vanga de qui nous avons déjà commencé à parler?

Un beau jour de 1923, Vanga, alors âgée de douze ans, était sur un champ avec ses deux cousines. Soudain, un orage violent éclata. Vanga fut soulevée par la rafale d'ouragan et, comme une feuille morte, projetée dans les broussailles au loin. Un certain temps plus tard, on la retrouva à grand peine. Vanga, était la seule victime: la fille avait entièrement perdu la vue et, par la suite, des changements sérieux survinrent dans sa vie. Elle commença à tomber dans un état particulier de rêverie, à "scruter" d'une façon étrange dans son ambiance, et avant tout, invisible, à prédire et pronostiquer des destins.

Un autre événement grave eut lieu en 1939, lorsque Vanga fut atteinte de pleurésie et garda le lit durant huit mois. Tout espoir de guérison était déjà perdu et ses proches se préparaient au pire... C'est alors que, contre toute attente, Vanga se remit comme en un clin d'oeil. Elle devint non seulement saine mais aussi changée, pleine de forces et rayonnant d'une énergie intérieure inexplicable. Plus tard, ses proches se souvinrent qu'elle les avait priés de mettre tout en ordre parce que beaucoup de gens allaient venir chez elle. Vanga est devenue une autre personne aux nouvelles capacités, au nouveau destin: elle croyait de son devoir d'aider les autres.

rupite1L'histoire propose une explication hypothétique au phénomène de Vanga. Il est probable que des centres cérébraux inconnus aient été touchés. Ces centres, bien que latents, existent peut-être chez tous les hommes, et les malheurs stimuleraient leur fonctionnement. Il deviendrait alors possible d'accéder à de nouvelles informations, d'établir une liaison extraordinaire entre le milieu ambiant terrestre et cosmique. Les recherches liées à la création de l'intellect artificiel, ont permis de tirer la conclusion sur des possibilités particulières des neurones de changer leur activité. Ce phénomène est nommé "plasticité": Si une entrée à recevoir des informations est rompue pour un neurone, il trouve souvent une autre entrée qui, avant, était absolument insensible. Ce remplacement mutuel est scientifiquement argumenté par le neuropsychologue américain Karl Pribram. Bien entendu, ce n'est qu'une des réponses possibles.

A ce propos, l'histoire connut pas mal de vrais miracles. Louis Pasteur, à l'âge de 46 ans, attrapa un fort épanchement de sang. Son hémisphère cérébral droit fut ruiné. Cependant, ce savant français vécut 27 ans de plus et non seulement était-il vivant, mais, en plus, ces années constituèrent-elles sa période la plus fructueuse quant à ses découvertes. C'est précisément pendant ce temps-là qu'il mit au point une technique de vaccination contre la rage. Mais revenons à notre héroïne.

Après l'an 1941, la gloire de la prédicatrice, de la prophétesse et même de la consolatrice des gens se répandit rapidement dans toute la Bulgarie et peu à peu à l'étranger. Vanga s'installa dans les Roupité (montagne au sud-ouest de la Bulgarie). Des sensoriels affirment que là-bas, ainsi qu'à Véliko Tarnovo et près du Chevalier de Madara, comme sur le plateau du Tibet, il y a une radiation cosmique exclusive et ces lieux représentent des centres uniques sur la planète pour une liaison à l'Univers.

Beaucoup de questions furent posées à Vanga, beaucoup de gens passèrent par sa petite maison dans les Roupité... Elle les reçut tous. Jour après jour, mois après mois, année après année jusqu'en août 1996, quand son coeur fatigué s'arrêta pour toujours.

Vanga était aveugle mais voyante. Rien ne restait caché de son regard intérieur. Elle trouvait le perdu, recherchait le volé, comme si elle avait une baguette magique. Elle "voyait" l'enfant qui s'était noyé pendant une inondation, les icônes qui avait été volées. Elle a passé 6 mois en prison après avoir prédit la mort de Staline (o temporas, o mores!). Elle insistait pour affirmer que le "Koursk" irait au fond largement avant la tragédie du sous-marin russe qui eut lieu en août 2000. Mais personne n'avait compris sa prédiction: la ville de Koursk russe se situe au milieu de la plaine, très loin des mers et des fleuves!

Le réalisateur bulgare Pavel Pavlov raconte dans son livre consacré à Vanga, une histoire intéressante pour les lecteurs du CERPI.

Pavel Pavlov avait un ami français qui travaillait à l'université de Sofia. Il était temps pour lui de renter en France où il devait être opéré. Avant son départ, l'ami donna son bracelet à Pavlov pour qu'il puisse le montrer à Vanga et la questionner sur l'opération imminente. Pavel Pavlov a tenu sa promesse pendant sa visite suivante.

rupite4Égrenant le bracelet, Vanga nomma son propriétaire par son prénom sans l'avoir jamais entendu et dit que, pour le mieux, le monsieur devrait être opéré dans un hôpital américain et sans couteau (scalpel). Vanga savait que, le lendemain, Pavel Pavlov partirait pour la France et le pria de visiter à l'aube la cathédrale Notre Dame de Paris, de prier devant l'autel gauche (selon elle, c'est un très fort lieu qui garde la ville depuis des siècles) et de faire allumer trois cierges: pour l'ami français, pour Pavel et pour elle-même. Les pouvoirs d'alors n'ont pas permis à Vanga d'aller en France pour visiter Notre Dame de Paris. D'après une prédiction, Vanga y avait une mission pour découvrir les plus grands mystères du monde et ceux de Vanga même. Étant arrivé à Paris, Pavel Pavlov partagea avec son ami tout ce que Vanga avait "vu". Comme il s'est trouvé, l'opération avait été déjà planifiée dans un hôpital américano-français qui se trouvait non loin de la maison de l'ami et il serait opéré à l'aide du laser! La demande de Vanga a été aussi accomplie. A l'aube, dans Notre Dame de Paris, devant le cierge allumé pour elle, Pavel Pavlov continuait à réfléchir sur la mission de Vanga. La pensée de ce qui est resté dissimulé de l'humanité, ne le laissait en paix... Il est peu probable que nous l'apprenions un jour. Quant à l'ami français, l'opération s'est passée avec succès et il s'est rétabli très vite.

Beaucoup de remerciements et de cadeaux ont été transmis à la prédicatrice bulgare. Les queues d'autrefois, devant la maison de Vanga, ne sont que le passé lointain, seules des fleurs fraîches sur son tombeau témoignent qu'elle n'est pas oubliée, que les gens continuent de la respecter et veulent toujours toucher son don. On dit que l'esprit se dégage définitivement du corps après sept ans et qu'il est alors prêt à se réincarner. Vanga, désirera-t-elle revenir en Bulgarie pour terminer ce qu'elle a commencé ou se réincarnera t-elle dans une fille française selon ses propres prédications?

NDLR: "Baba" Vanga Dimitrova (Sourcheva) vécut de 1911 à 1996; des paysans, des ouvriers, des intellectuels, des rois, ministres, présidents lui ont rendu visite, ébahis devant ses visions exceptionnelles. Et tout cela, bien sûr, sous la haute surveillance de l'État bulgare, notamment pendant l'époque communiste. Vanga était plus ou moins "assignée à domicile". Elle ne fut jamais autorisée à sortir de son pays. Mais avec le temps et la patience, elle réussit à gagner la confiance du régime, et à être officiellement financée par l'État. Des rencontres étaient organisées avec l'Office de Tourisme, et elle put faire bâtir dans sa vallée, vers la fin de sa vie, une église afin d'accueillir son peuple en souffrance. Aujourd'hui encore Baba Vanga (Grand-mère Vanga) est toujours vénérée en Bulgarie comme une sainte ou comme "La Reine des sorcières". Une bien gentille sorcière à vrai dire, devant laquelle le monde entier s'interroge toujours.

La Bulgarie et les voyant(e)s bulgares

Si vous êtes lecteur assidu du CERPI, vous ne pouvez ignorer que le groupement nourrit des liens de franche sympathie avec les pays de l'Est et principalement la Bulgarie. De longue date, nous avons pu apprendre à apprécier ce pays à sa juste valeur et aussi nous rendre compte de l'énormité des préjugés défavorables qui circulent à son sujet. Nous avons aussi tenté, dans le site de New Belgaria, de lutter contre lesdits préjugés en rétablissant la vérité lorsqu'il convenait de le faire, sans non plus passer sous silence les travers du pays de la rose (où tout n'est pas toujours si rose, hélas, mais vous vous en doutez et c'est partout pareil!) Depuis des années, nous avons aussi établi des liens d'amitié réelle avec des ressortissants bulgares ou apparentés et n'avons qu'à nous en féliciter. Enfin, ce que pas mal d'Occidentaux, même belges, ignorent, c'est qu'il existe des liens de parenté entre les familles royales respectives, entre la Belgique et la Bulgarie.
Toutefois, ce n'est que de manière relativement récente que nous avons appris la "prédisposition" de la Bulgarie pour les phénomènes de voyance. Il est vrai que l'exemple de Baba Vanga est pour le moins saisissant, nous dirions même "impressionnant". Il est rare qu'une voyante ait eu autant de réussite, une renommée internationale, n'ait pratiquement jamais prise en défaut, des interprétations aussi limpides...

Si vous doutez encore de l'impact de Baba Vanga dans le domaine, nous vous invitons à consulter les liens suivants, qui vous donneront accès à des vidéos traitant du sujet. Bien sûr, ils sont en bulgare et vous n'y comprendrez très vraisemblablement pas grand chose (un mot par ci par là) à moins que vous ne parliez la langue aussi bien que nombre de bulgares ne parlent eux-mêmes très bien le français (ce que beaucoup de gens ignorent! La Bulgarie fait d'ailleurs partie de la francophonie!) mais cela vous permettra à tout le moins de vous rendre compte de l'importance du phénomène "Baba Vanga":

http://video.google.com/videosearch?hl=fr&q=Baba+Vanga&um=1&ie=UTF-8&sa=X&oi=video_result_group&resnum=4&ct=title#

Baba Vanga n'était pas seulement une prophétesse absolument hors pair, elle semblait aussi en contact (ou en tous cas en relation) avec des intelligences qui nous dépassent et desquelles elle détenait son savoir. En certaines occurrences, on pourrait qualifier ces intelligences d'extraterrestres. Mais comment interpréter ce terme? En effet, si on se base sur la description de Vanga elle-même, la conception d'êtres venus d'une autre planète s'impose presque tout de suite (planète Vamphim). Lesdits extraterrestres auraient signalé que la plupart des humains étaient "aveugles", une allégorie qui en dit long sur des facultés parallèles. Toutefois, la présence "d'objets spéciaux" dans leur dos, faisant penser à des ailes, évoque quant à elle plutôt des anges et dans ce cas le terme extraterrestre devrait être compris comme "divin" ou "céleste" (mais les OVNI ne viennent-ils pas du ciel?) Les êtres en question auraient prétendu que Vanga était le moyen le plus direct pour communiquer avec les humains, qu'il existait bien quelques autres "récepteurs-émetteurs" mais beaucoup moins puissants... Toute une histoire concernant un mystérieux sarcophage accompagne également la biographie de Baba Vanga et cette histoire, qui souligne à la fois l'idée de la cécité humaine et ses facultés extraordinaires, fait alors penser à une intervention dans le cadre d'un voyage temporel, un voyage astral ou un paradoxe temporel. Il est vrai que si l'orage (entendez: l'un des éclairs - lesquels se déplacent à la vitesse de la lumière ne l'oublions pas) avait catalysé une interférence spatio-temporelle qui aurait donc mis Vanga en rapport avec des humains d'une autre époque, cela tendrait à expliquer les prédictions. Quant à connaître et seulement comprendre le mécanisme en question, voilà une autre histoire. Dans ce dernier cas, l'explication des facultés de Vanga se ferait par l'intermédiaire d'extraterrestres à envisager sous l'aspect temporel. C'est-à-dire que ses connaissances lui viendraient d'humains mais ne "vivant" (évoluant) pas dans notre dimension terrestre actuelle. Ouf! Pas facile à suivre tout cela!

Mais peut-on réellement affirmer que les phénomènes de voyance soient comme "boostés" sur le territoire bulgare? Les voyants et voyantes bulgares sont-ils (elles) réellement plus puissants que les autres? Et dans l'affirmative, en quoi le sol bulgare serait-il plus fertile à ce sujet?

Le cas de la Bulgarie nous paraît en tous cas réellement particulier. Il est aussi assez difficile d'y voir clair.

En effet, les rationalistes endurcis nous parleront de l'explosion de l'irrationnel dans le caractère des bulgares à partir de la chute du communisme et d'une réaction inattendue (et pourtant prévisible - on nage donc en pleine contradiction!) face à de nouvelles menaces. C'est ainsi que certaines prédictions auraient abusivement été attribuées à Nostradamus, lequel aurait prétendu voir un ciel de feu au dessus de New York, ce qui n'apparaît théoriquement nulle part dans les centuries. Au lieu de se tourner vers la science et le rationnel, les bulgares se seraient tournés vers la superstition et les croyances dans l'occulte, la voyance, etc. Voilà une explication qui paraît difficilement soutenable car d'une part elle n'explique en rien les facultés de notre dite Vanga (les prédictions ne peuvent en aucun cas être attribuées à de la pure superstition, l'exemple du Koursk est parlant à ce sujet!) mais d'autre part elle n'explique en rien pourquoi la Bulgarie serait plus concernée qu'une autre nation. Chacun sait que l'explosion de l'ex-URSS est loin de n'avoir concerné que la Bulgarie, il en va de même pour la fin du communisme.

Faut-il voir une réaction inattendue à la fin du culte de l'individu imposé par Staline ? Voilà encore une idée biscornue qui nous paraît difficile à expliquer dans le cadre de tout un peuple. Le matérialisme aberrant du tyran aurait été compensé, dans une psychologie populaire limitée aux frontières strictes du pays, par l'idéalisation et une croyance irrationnelle en une autre personne, positive celle-là. Indéfendable, farfelu.

D'un autre côté, on nous soutient qu'il n'y a pas de fantômes en Bulgarie. Cela nous semble très difficile à croire (justement après avoir prétendu que le peuple bulgare se tournait manifestement vers l'irrationnel) tout en admettant que le sol soit riche en personnes douées de perceptions extrasensorielles (et donc enclines à détecter les énergies d'entités que nous qualifierons de parallèles pour rester dans les généralités). Cela nous paraît d'autant plus difficile à admettre en considérant la réalité historique du joug ottoman, la multiplicité des guerres, conflits et autres oppressions qui sévirent dans le pays et le fait que Vlad Tepes, mieux connu sous le nom de Dracula, serait enterré là! Enfin, difficile de croire que la Bulgarie soit étrangement exempte de fantômes alors que la croyance aux fées ou autres créatures mythologiques soit admise. (voir Samodivas).

Plus raisonnablement, en suivant l'analyse logique propre au CERPI et non plus de sombres divagations plus ou moins sceptiques, le fait que tout un peuple soit superstitieux ou pas n'influence pas les phénomènes de voyance. Entendons nous bien à ce sujet: bien sûr, cela peut inciter un plus grand nombre de personnes à consulter un voyant ou une voyante. Mais cela ne signifie pas que ses prédictions soient (plus) correctes pour autant. Il est cependant nécessaire de nuancer finement le sujet : il est question de superstition et non de foi. De nombreux médiums soutiennent en effet que les choses leur sont plus faciles à partir du moment où les personnes qui les consultent croient en elles. Faut-il comprendre que cette foi soit un vecteur positif qui favoriserait par exemple l'intervention de guides ou de messagers? Nous n'en savons rien à vrai dire, bien que nous puissions imaginer que tel pourrait être le cas.

Quoi qu'il en soit à ce sujet, nous pensons que d'épiloguer sur la question ne mènera à rien. En effet, si l'on prétend que le succès de Vanga émanerait essentiellement de la foi populaire, en suivant donc un mécanisme de réaction catalytique, il faut de toute façon convenir qu'il y a eu un début, une et même de premières prédictions qui se devaient d'être parfaites et qui ne pouvaient émaner de ce même phénomène. Il s'agirait d'une référence circulaire et donc à rejeter.

Les pays pauvres et à forte influence religieuse sont souvent portées vers la superstition, l'occulte. Ainsi, le nombre de cas de possessions démoniaques est très élevé en Italie. Mais on ne peut pas réellement tirer de conclusions à partir de ces arguments car d'autres pays connaissent eux aussi de très nombreux cas sans pour autant que cela n'apparaisse au grand jour. Cela fausse donc les statistiques. Par ailleurs, le rapport de cause à effet n'est pas si facile à établir non plus, contrairement aux apparences. Il nous est ici assez difficile d'évaluer l'influence religieuse puisque la Bulgarie n'est pas un pays où le christianisme est prépondérant. Il y serait plutôt question de religion orthodoxe et d'Islam. Mais est-ce vraiment important à partir du moment où l'on voit que la foi strictement religieuse n'est pas uniquement en cause?

Nous pensons donc que d'autres facteurs soient en cause, d'ordre géobiologiques et géographiques notamment. La Bulgarie est en effet riche en stations thermales, présente des chaînes de montagnes, la mer noire, une importante diversité de paysages dans laquelle c'est finalement plutôt la beauté qui est une constante, une histoire mouvementée (dans laquelle s'immisce d'ailleurs celle de l'arche de Noé, un point qui - à lui seul mérite d'être étudié par nos soins), une activité sismique non négligeable... Bref, on le voit, ce ne sont pas les possibilités qui manquent si l'on envisage l'influence des couches tectoniques, les variations de champs électromagnétiques, les forces telluriques, etc. Il est aussi possible, bien évidemment, qu'un cocktail de tout ces facteurs aboutisse à une prédisposition des habitants pour les contacts privilégiés ou les possibilités extrasensorielles. Nous voulons bien parler ici de la conjonction, l'accumulation et le truchement des facteurs à la fois historiques, religieux et géobiologiques.

Mais tout ceci ne constituerait finalement qu'une vaine discussion si le nombre de voyant(e)s bulgares s'inscrivait dans une proportion semblable à celle d'autres pays et si leurs résultats n'étaient pas supérieurs. Or qu'en est-il réellement à ce propos? Est-ce que l'affirmation de base s'accompagne de quoi que ce soit de concret ? Nous considérons pour notre part qu'il faut poser la question autrement : le nombre de prétendus voyant(e)s a relativement peu d'importance (un pays pourrait se targuer de comporter énormément d'individus réputés comme tels, cela n'aurait aucune signification s'il ne s'agissait que d'incapables, de vulgaires charlatans sans dons réels) les résultats probants sont seuls à prendre en considération. Inversement même, si le pays comportait plus de prétendus voyants que les autres et qu'ils ne devaient afficher que de piètres résultats, on pourrait conclure que le pays serait bien plus prolifique en mauvais exemples et la réputation du territoire serait entachée au lieu de se voir placée sur un piédestal.

Il existe aujourd’hui un autre personnage presque aussi important en Bulgarie, Vera Kochovska; cependant plus guérisseuse que voyante. Elle a été nommée successeure légitime de Vanga par l’Association bulgare du paranormal.

Vera Kochovska, considérée comme la successeure de Vanga, représente le plus fort de ces mêmes phénomènes de voyance AU MONDE, elle est toujours vivante et a été décorée par le président Parvanov. Elle est de plus en plus reconnue par les experts russes.

Vidéo de l'interview en bulgare :
www.dailymotion.com/video/x43kfj_fenomen-vera-kochovska-part-2_shortfilms

Au sujet de la quantité exacte de voyant(e)s exerçant en Bulgarie, il est très difficile de se prononcer. Nous poursuivons bien sûr les recherches à ce propos mais il faut bien reconnaître qu'il y a assez peu d'espoir d'obtenir une réponse définitive et fiable. En effet, toutes les personnes qui exercent dans ce métier toujours plus ou moins marginal sont loin d'être recensées officiellement. Il semblerait de plus qu'un décret de 1998 aurait tenté de fiscaliser les personnes concernées ce qui aurait entraîné non seulement des remous (le montant demandé étant comparable à celui des prostituées, cette similitude a bien entendu généré des protestations et plongé d'autant plus l'activité dans le non déclaré. Certaines voyantes ne se seraient pas privées pour prédire des émeutes à ce sujet et même des élections anticipées; les revenus émanant de cette profession n'excéderaient pas les 120 FB par jour, ce qui ne permettrait en aucune façon de faire face à la fiscalité demandée)  D'un autre côté, de nombreux pratiquants évoluent dans des disciplines différentes rendant toute statistique sinon impossible du moins peu claire.
Tout ce que nous pouvons avancer à l'heure actuelle nous provient du témoignage de Mme Svetlana Popova, duquel il ressort qu'en Bulgarie "tout un chacun est clairvoyant, mage, contacteur avec les extraterrestres, etc." Autrement dit, le phénomène concerne à peu près tout le monde, à des niveaux différents, avec des possibilités souvent diamétralement opposées et une publicité par bouche à oreille.

Nous ne pouvons donc raisonnablement pas répondre à la question et la seule manière de nous tirer d'affaire dans le cas présent, en attendant de disposer de chiffres qui nous seraient éventuellement communiqués ultérieurement, est de procéder au test d'individus qui prétendent disposer de facultés extrasensorielles. Nous aurons très bientôt l'occasion de mener cette mission à bien.


Les photos ci-dessus émanent du site de Monsieur J-C. Ruch: http://jeanclaude.ruch.free.fr/photoga11/index.htm.
Nous le remercions vivement de sa compréhension et de sa sympathie.
Visitez donc son site, cela lui fera plaisir et il le mérite!